Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2020

Journal d'une vieille confinée ...contestataire (2) Qui je suis!

Je n’aime pas du tout parler de moi, mais pour qu’on comprenne ma révolte, je vais tout de même me présenter. 

Sportive depuis toujours, 

  • cycliste dans mon adolescence et ma jeunesse parce que, après la guerre,  nous n’avions aucun autre moyen de nous déplacer, quelle que soit la distance,  
  • adepte de  la randonnée en haute montagne et en ski de fond pendant ma vie de couple, et 
  • veuve à 53 ans, reprenant mon vélo pour parcourir de 5  à 7000 km par an, un vélo qui a roulé non seulement en France mais  sur les routes  d’Europe et plus...  puisque j’étais camping cariste.

A 78 ans, je suis passée au vélo électrique et à 84 ans il n’était pas rare de partir seule ou avec des ami(e)s pour une journée découverte de + ou - 100km! 

Puis ma santé s’est dégradée en quelques mois et il y a 2 ans, grave opération, avec hélas, accident d’anesthésie et hémorragie. 

Me voilà chez moi, à l’aube de mes 85 ans, découvrant ce qu’est le dépendance: traverser ma salle de séjour, c’est trop, car j’ai besoin d’ un mur non loin pour l’équilibre. Je me sens couler car je n’ai plus envie de faire « mes  études » sur les sujets qui me passionnent, ni même d’avoir une vie sociale.

Un beau jour ... sursaut! J’envoie promener la tonne de médicaments qu’on m’a prescrits, je reprends le travail de mobilité, stepping, vélo d’appartement, montée des mes escaliers 3 fois à la suite (90 marches) pour le  travail des genoux et surtout je peaufine tout ce qui peut contribuer à l’équilibre. Bref j’applique la méthode Kaizen, méthode japonaise des petits pas, 1 aujourd’hui, 2 demain puis 3 et ainsi de suite 

Un jour je pense pouvoir refaire du vélo et ...tombe en démarrant! Stupéfaction,  alors je pars seule sur une petite route faire des exercices. Une autre chute me permet de trouver comment  y remédier. Enfin, à moi la liberté!

Résultats? À la veille  du confinement, je fais quasiment chaque jour vélo ou marche nordique. 1h de marche et jusqu’à 60km de vélo! la veille du confinement ...52 km.

Je n’ai pas parlé de moi pour qu’on admire, je ne le supporte pas ! 

Je suis une femme ordinaire, mais je voudrais qu’on reconnaisse que hommes et femmes de plus de 80 ans comme moi existent et n’ont pas à être stigmatisés.

Ils ne me ressemblent pas car chacun choisit ses activités, ses priorités et sa philosophie,  mais une personne âgée ne réussit sa vie, que si, lui, a la volonté d’agir ... et si il est « reconnu » par la société. Or cette reconnaissance des Anciens qui existait dans mon enfance ... a disparu! 

 Dans ma vie d’enseignante, et dans mes différentes activités sociales. j’ai côtoyé. beaucoup de vieux. (je pourrais citer tant de noms).

Oui,  ils sont là, les plus de 90 ans parfois, les handicapés, les malades souvent  gravement qu’on ne voit pas mais qui gèrent  leur santé en continuant à vivre. Ils  désireraient  être considérés comme des Français à part entière,  sans discrimination ! 

J’apprends au moment de publier cette note que finalement ce serait « notre choix » de continuer à vivre ou de nous enfermer. Merci  M. Macron! 

Et à demain pour une nouvelle note!

17/04/2020

Journal d'une vieille confinée... contestataire (1)Les personnes âgées

J’avais abandonné mon blog depuis plusieurs mois. Je ne pensais pas le reprendre car je vais bientôt avoir 88 ans et encore tant de projets. 

Mais il me manque et souvent j’écris des notes que je ne publie pas mais que j’accumule. 

Et puis me revoilà aujourd’hui!  Mais vais devoir changer son nom pour l’appeler

« La vieille confinée ... contestataire »????? 

Car voilà qu’est arrivé le coronavirus. Et on n’entend plus parler que des personnes âgées pour... les dévaloriser ..  à qui mieux mieux ! Il faut les « protéger ». Une certaine forme de peur et de mépris!

Me voilà confinée je ne sais jusqu’à quand car j’ai 87 ans  donc priée de rester chez moi contrainte d’apprendre ... la dépendance!

J’ai accepté jusqu’ici de ne pas bouger, sans voir personne pour obéir aux consignes, mais le 11 mai, d’après la Présidente de l’UE, plus ou moins approuvée par notre Président, ce sera la suite de l’emprisonnement pour nous.

Je reprends donc mon blog pour une série de notes en lui donnant le nom « blog d’une vieille confinée ... contestataire.! »

Comment se représente t-on une personne âgée?

Pour tant de mes concitoyens, c’est, le plus souvent une femme,  qui marche en traînant les pieds, appuyée sur sa canne, le dos vouté, passant péniblement  du lit au fauteuil,  qui n’a pas grande conversation et radote un peu en parlant  du passé. 

Que voulez vous en faire sinon la mettre en Ehpad ou elle n’aura plus qu’à se laisser «  mener par le bout du nez ». Et par dessus le marché, on lui fera comprendre que tout ce qu’on lui fait subir, c’est « pour son bien »! 

Oh que  j’ai cette expression en horreur! Il y a si longtemps, j’ai lu le livre d’Alice Miller,  «  C’est pour ton bien.Racines de la violence dans l’éducation de l’enfant »paru en 1985. Institutrice de CP, je l’ai dévoré car il corroborait ce que je pensais: que de choses on fait subir a un enfant soi-disant c’est pour son bien.!

De de plus en plus souvent maintenant, j’ai envie d’employer cette expression en voyant qu’on se permet souvent de penser …ou d’agir, … à la place du « vieux » ou de la « vieille » avec interdiction de… de ou de… ( même parfois les enfants, hélas) . Et toujours C’EST POUR TON BIEN!

J’étudie avec passion la vieillesse depuis les années 80,  le début de celle de ma mère, née en 1906. Ma mère! «  une sacrée bonne femme »(expression vendéenne pour une femme de caractère en opposition à « tcho fé sire » une femme ballottée par la vie) qui a mené sa vie "de main de maître" jusqu'à  ...98 ans

Et j’ai eu l’occasion de côtoyer cette vieillesse en militant activement dans des plusieurs associations (retraités, voyages, aide humanitaire).

Il y a en gros 3 sortes de vieux, 

  • ceux qui, à partir de 70 ans, parfois dès la retraite, ne font plus rien ni physiquement, ni intellectuellement, ni socialement et trouvent ça très confortable. 
  • - D’autres agissent de la même façon parce que notre civilisation a décidé que le jeunisme devait être la norme et ils courbent le dos quand on leur fait comprendre que les vieux n’ont pas la parole, qu’ils doivent être infantilisés... jusqu’au jour où ils se recroquevillent sur eux mêmes et n’ont plus de vie... Je peux citer des tas d’exemples inacceptables
  • Et enfin les battants qui, souvent, malgré des pathologies parfois lourdes, ont décidé de rester   « vivants » jusqu’à être capable de l’impossible!  Ceux là gênent plutôt qu’autre chose.

J’ai des ami(e)s de toutes catégories. En cette période, la terreur confine le premier groupe, la résignation enferme le second et pour les battants... c’est la révolte! 

Confiner! On oublie de dire, qu’après plusieurs semaines d’incarcération c’est pour nous, pauvres vieux ...muscles 0 ,....mobilité 0 et équilibre, si indispensable 0!!!! Les effets secondaires du virus sont peut être plus graves que le Covit lui-même!

La suite ce sera pour demain.

08/11/2019

La publicité, c'est de la manipulation!

Un de mes amis m’a transmis ce texte. J’ai envie de le publier aujourd’hui car hier, j’ai acheté du cafe soluble dans mon Super U de quartier Comme ce magasin a changé sa présentation en quelques jours! Impeccablement alignés, au mm près, des rangées de même produits pour donner l’impression d’une abondance a laquelle on ne peut résister. Encore une avancée des neurosciences qui a trouvé un moyen supplémentaire de nous «  obliger » a acheter!

Mais revenons en au café. Il y’a  peu de temps encore il y avait du café en grains, moulu, ou soluble. Puis puis la dosette a été inventée: une seule marque d’abord sur le rayon. Miracle et multiplication exponentielle! Et oui, çà plait! Mais ou donc est le temps où, «  apprendre a se méfier des réclames » était une question de certificat d’études … filles naturellement!!!! ( il y si longtemps que le mot publicité n'avait pas encore et utilisé)

Et voilà ce que j’ai appris, ce qui ne m’étonne pas

« Je suis une dosette. Je vous en fais voir de toutes les couleurs !

Mes 4 grammes de café sont habillés d'une robe d'aluminium à la couleur de votre choix chacun y trouve son café, selon son goût et son humeur.

4 grammes de café à 0,40 EUR, ça nous fait pour 1000 grammes de café 100 EUR. Oui,

100 EURO LE KILO, c'est le prix du luxe, on ne va pas chipoter, ce serait petit.

Il faut, bien sûr, s'en donner les moyens.

Je ne fais pas dans la dentelle avec mes habits de lumière en aluminium.

J'ai besoin de beaucoup d'énergie électrique fournie par de belles centrales nucléaires ou de très efficaces centrales thermiques.

POUR 1 TONNE D'ALUMINIUM, J'OFFRE 4 TONNES DE REJETS SOUS FORME D'ARSENIC, DE TITANE, DE CHROME, DE PLOMB, DE VANADIUM, DE MERCURE,

………..

Maintenant, je vous invite à faire un petit tour dans la tasse

Avec mes 1 000 tonnes de café par semaine, je suis le roi du marché !

Je fais ce que je veux. Je prends toutes les origines de café au cours le plus bas du moment.

Je te MÉLANGE tout ça au mieux (au mieux financier, bien sûr).

De toute façon, je m'en sortirai toujours grâce aux ARÔMES AJOUTÉS.

Vous savez bien, cette petite note de noisette si subtile !

Pour la torréfaction, je suis le champion : 1000°C en 90 secondes quand les autres (traditionnels) font avec 200/220 ° en 20 minutes.

Et toc, bingo !

Le pompon, c'est LA MOUSSE QUI PERSISTE PLUSIEURS HEURES quand les autres ne tiennent que quelques minutes.

Là, la recette est secrète. Je vous en dis un peu, pas tout, juste un peu:

UN CHOUIA DE GRAISSE ANIMALE, DES ADDITIFS TOP SECRET, ET C'EST JOUÉ.

D'une manière générale, je me débrouille plutôt bien pour qu'on se souvienne de moi, car, malgré quelques tentatives poussives et gourmandes en énergie et en eau,

JE NE SUIS PRESQUE PAS RECYCLÉE.

Comme ça, vous pouvez me retrouver un peu partout sur la planète.

Ah, j'oubliais !... J'AI AUSSI LE RECORD DU PLUS GRAND TAUX DE FURANE.

Là, ne m'applaudissez pas car il arrive qu'on batte des records sans réelle volonté. Une recherche sur internet vous apprendra que le Furane est une substance organique (produit intermédiaire utilisé dans l'industrie chimique comme SOLVANT pour les résines lors de la production de laques et comme agglomérant dans la fonderie).

VOLATILE, LIPOPHILE ET CANCÉRIGÈNE POUR LE FOIE, LE FURANE DOUBLE DE QUANTITÉ LORSQUE LE CAFÉ INGÉRÉ PROVIENT DE CAPSULES PLUTÔT QUE D'UNE CAFETIÈRE CLASSIQUE, selon

les scientifiques de l'université de Barcelone.

CAPSULES DE CAFÉ .............: UNE DOSE DE CANCER À CHAQUE FOIS !

C’est à prendre ou à laisser ! »