Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2016

Car il faut bien repartir... et avancer!


Une fois encore, abandon de mon blog pendant près d'un mois, et encore une fois, interruption due à un drame familial. Il y a 15 mois, un cancer emportait un de mes fils, sa sœur l'a rejoint après 2 ans de lutte contre la même maladie.
Me renfermer sur moi-même, fermer mon blog et abandonner toute vie sociale... ce fut ma première réaction! Après tout, il y a tant de "vieux" qui décrochent de la société sans aucune raison! A 84 ans, ce serait la facilité.
Pourtant, J'ai décidé de continuer à vivre, à écrire, et poursuivre ce blog pour dénoncer ce qui va mal dans ce triste monde, mais aussi à faire connaître les raisons d'espérer..... Il faut savoir, comme le colibri du conte, apporter une minuscule goutte pour éteindre l'incendie.
Je ne sais par où commencer car j'ai accumulé chaque jour une somme de documents pour rédiger mes notes.

Une étude m’a particulièrement ravie l’autre jour, trouvée sur un blog du Monde, étude scientifique qui démontre que la marche a un impact énorme sur nos capacité cognitives. Il y a longtemps que je l’avais constaté dans ma famille de grands marcheurs de tous âges, et aussi dans ma classe, mais n’osais pas trop l’affirmer.

Une recherche effectuée par une équipe interuniversitaire espagnole a montré que les adolescentes qui se rendent à l'école à pied ont de meilleures capacités cognitives (mesurées à l'aide d'un test standard) que celles qui rejoignent leur établissement en bus ou en voiture. Et les jeunes femmes qui marchent plus de 15 minutes s'en tirent mieux que celles qui parcourent une distance inférieure. Pourquoi surtout les adolescentes? il semble que les garçons continuent a bouger a cet âge, alors que les filles ont une forte baisse d’activité 
On savait qu’à cet âge, la plasticité du cerveau est supérieure à tout autre moment de la vie, ce qui rend la période propice pour stimuler la fonction cognitive.
On savait aussi que les écrivains et les peintres trouvaient leur inspiration dans de longues promenades. Un chimiste du siècle dernier a même observé qu'une promenade solitaire valait une semaine dans le laboratoire pour l'aider à faire progresser son travail…
Car marcher stimule la créativité dans beaucoup de domaines

Une expérience menée à Standfort m’a impressionnée.
Un test classique consiste à trouver le maximum d'usages inédits pour un objet usuel Comme toujours dans les expériences psychologiques, on a divisé les sujets en deux groupes. En cette circonstance, l'un restait immobile tandis que l'autre marchait. Le nombre de réponses inventives trouvées par le groupe de marcheurs s'est avéré supérieur de 80 % à 100 % à celui qu'obtenaient les personnes assises. Mais cela ne s'arrête pas là. Les chercheurs ont refait l’expérience, mais cette fois les marcheurs restaient à l'intérieur, sur un tapis de course, tandis que les "immobiles" pouvaient se balader dehors, mais en chaise roulante. Résultat, les marcheurs se sont révélé une fois encore les plus créatifs.
Des études ont ensuite été faites sur des adultes avec les mêmes résultats. Il semblerait donc que bouger stimule a la fois notre corps et notre cerveau! 
On pense que ça pourrait rendre grand service dans les pathologies du 3 ème et 4ème âge qui ne bouge plus et voit à la fois son corps s’ankyloser et son cerveau s’en aller.

Et ce n’est pas tout! d’Amérique vient une « mode » le travail en marchant. Et çà se fait déjà souvent dans la Silicon Valley. J’ai découvert l’exemple d’un programmeur qui, las de rester des heures sans bouger devant son écran, a rehaussé sa table de travail et a installé un tapis roulant à la place de son siège. Il a déjà marché 6 333 km. Il fait 20 à 30 km par jour à 3km/h, soit des journées de 7 à 8 heures de marche-travail.
Non seulement il a augmenté sa productivité mais il se porte bien mieux et a maigri!
Beaucoup de scientifiques et de managers pensent qu’on devrait organiser le travail en marchant et la ville pour le piéton. 

Allons, tout n’est peut-être pas perdu, le bon sens va peut-être permettre de réapprendre a marcher. N'oublions pas que la génération d'avant guerre faisait de 20 à 22 km par jour, certains bien plus! Quant à nos chérubins ils parcourent  moins d'un km par jour et et sont perdus à 500m de leur maison, au coin de leur rue.

 

16/01/2016

Le cash: c'est l'argent liquide qu'on va supprimer, pourquoi?

L’autre jour, dans une conversation entre amis, il a été évoqué la disparition du cash. Outre que certains ignoraient ce mot pour désigner l’argent liquide, tout le monde est tombé de haut. Cette question tracasse pourtant les banques centrales depuis longtemps et elles essaient de l’imposer aux pays le plus discrètement possible.

Le cash! tant d’organismes mondiaux voudraient le supprimer: les gouvernements haïssent ces espèces qui permettent les achats en toute confidentialité, les banques ont peur d’un retrait général en cas de crise majeure, et les grands noms du numérique pensent au profit, tous cherchent comment nous enlever cet argent ,facile à utiliser, accepté par tout le monde, reconnu dans le monde entier mais qui a leur yeux a un défaut majeur, il est gratuit
Peut-on imaginer pour ceux qui mènent le monde que pas une banque ou un opérateur ne prélève sa dime quand nous payons notre pain , nos courses ou notre bus avec pièces et billets. Si nous donnons notre carte bancaire, les commissions vont de 0,5 à 5%, voilà qui devient juteux!

Dans notre société, l’argent n’a plus d’existence réelle, plus d’équivalent « or » ni une quelconque valeur. C’est un algorithme, une suite de 1 et de 0 quelque part dans le système informatique d’une banque … et c’est tout!

Selon Michel Santi, économiste, conseiller de banques centrales «  la suppression du cash serait souhaitable , ce serait un bon moyen de renouer avec la croissance dans un contexte de crise. En admettant que la BCE puisse se lancer dans une baisse de taux significative elle pourrait insuffler de l'inflation grâce à des taux d'intérêt négatifs »
J’ai sursauté, ai-je bien compris? «  taux d’intérêt négatifs! » mais si je ne suis pas trop bête, çà veut dire que mon argent ne me rapporterait rien et que j’en aurai de moins en moins en le plaçant. C’est vrai qu’alors les banques auraient intérêt a assurer seules la gestion de mon argent !
Cà vaut bien une recherche sur Internet! Et j’apprends que les taux négatifs ont déjà été utilisé en Suède en 2009, en Allemagne , en Suisse et même en France en 2014 et 2015!
C'est l'indication, à coup sûr une instabilité financière, mais je me demande comment çà permettra de renouer avec la croissance comme dit Michel Santi?

« Toutes les banques sont d’accord sur le principe que l’argent liquide va disparaître, c’est une question de temps…».
Déjà, la banque JP Morgan interdit le stockage  des pièces dans ses coffres, elle restreint les retraits comme ça se fait en Grèce, en Allemagne et … en France ( pas plus de 1000€ de retrait possible en liquide). Au Danemark, on va même retirer progressivement les caisses de magasins!
Et c’est pourquoi les géants de l’informatique salivent déjà.

J’avais lu qu’Orange rachetait Groupama pour lancer son application « Orange cash », je connaissais « Apple Pay». Et j’ai découvert « Lydia, » service de paiement mobile entre particuliers a partir de … 50c , français de surcroit . Fondé en 2013, cette application est employée par 230 000 utilisateurs et en attire 1000 chaque jour . Associés et partenaires de Visa et autres cartes, banques et enseignes, ces "apps" permettront de tout payer d’un clic, avec un smartphone!....  Et çà marche! Les jeunes qui sont nés avec cet objet "greffé " au creux de la la main sont enthousiastes. Il ne voit là ni rétrécissement de liberté, ni enrichissement exponentiel pour les organismes informatiques.

Pourquoi ai-je parlé de ce sujet aujourd’hui? J’étais ce matin avant 9 h dans mon Super U, c’est l’heure des vieux, ceux qui se lèvent au jour! Et j’ai regardé autour de moi: tant de femmes sortaient leur porte monnaie!
Décidément, dans notre société les vieux n’ont plus de place, ils sont rejétés et parqués, humiliés et considérés comme incapables de comprendre le monde, et maintenant on va leur prendre le point d’ancrage de leur vie, « leur petits sous », qu'ils peuvent compter! Que deviendront-ils quand ils ne pourront plus payer leurs courses ou prendre leur bus! Ce sera leur auxiliaire de vie qui agira à leur place, les humiliant encore plus.


C’est un sujet qui me tient à coeur, j’y reviendrai, exemples à l’appui!

17/12/2015

Je termine mon SMS par un point: je suis agressif et cassant!

Je ne peux m’empêcher de partager immédiatement , en une note brève, ma découverte de ce matin! ll ne faut pas terminer un texto par un point comme on nous l’a toujours appris grammaticalement.

Bizarre, me direz vous ! Oh non! Une très sérieuse étude de l’université de Binghamton aux USA intitulée «  les textos pas sincères: le rôle du point dans les SMS », conclut qu’un point a la fin d’un texto fait passer son auteur pour « quelqu’un d’hypocrite, de cruel et d’antipathique »,. Ecrire  « oui. » est hypocrite, mais écrire « oui »  ou encore mieux « ouais » ou « OK »,  est sincère.

J’apprends avec stupéfaction que le point est « sec, agressif et cassant ». Il est vrai qu’on a maintenant les émoticons pour remplacer la ponctuation, mais tout de même, pourquoi attribuer un rôle aussi négatif a notre bon vieux « . »
Il a fallu mobiliser des psychologues surement fort savants pour découvrir que toute la génération des « vieux » qui ont appris la grammaire sont des êtres agressifs et cruels. C’est, paraît- il la « fracture générationnelle ». Pour les jeunes, la ponctuation, car ce ne sont pas seulement les points , indique un être « sec et cassant ».


Les jeunes ont attribué un nouveau sens aux signes de ponctuation: plusieurs points d’exclamation montrent une forte insistance, plusieurs points d’interrogation demandent une réponse très rapide, les trois petits points indiquent des sous entendu, quant au point, il indique sèchement … fin de conversation.


Bref, j’ai avancé ce matin sur le chemin de la compréhension de la jeunesse actuelle et une fois de plus, j’ai réalisé que je ne suis qu’une « vieille conne » ( pardonnez moi l’expression!).


Et je repense à Apollinaire qui lui aussi innova, en supprimant toute trace de ponctuation, dans son recueil de poèmes « Alcools ». Blaise Cendrars l’avait supprimée aussi en certaines circonstances. Selon eux, en poésie, le rythme du vers et de la respiration suffisent. Mais il n’empêche que cela ne simplifie pas toujours la compréhension! Il faut se dire que c’était aussi la fracture générationnelle!
.
(Surtout ne pas mettre de point a la fin de ma note, par habitude). C’était mon sujet du jour, un point c’est tout