Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Analyse de notre société par Edgar Morin

Voici les extraits ou Edgar Morin analyse notre société et les reflexions que ces phrases m'inspirent. Il faudrait citer toutes les solutions qu'il propose pour une voie nouvelle qui sans renoncer aux évolutions permettrait aux hommes de vivre heureux dans une civilisation HUMAINE, dont nous nous éloignons chaque jour un peu plus!

« Notre civilisation nous engage à une vie extravertie, tournée vers le dehors et l'extérieur, les transports, le travail, les apéros, les restaurants, les rendez-vous, les voyages. Nous nous arrêtons devant les vitrines de fringues pour les uns, de victuailles pour les autres, circulant appâtés dans les grands magasins et les immenses surfaces, attirés par un rabais, séduits par une parure une gourmandise ou un gadget. La publicité, présente sur les murs des villes, des stations de métro, lors des séances de cinéma, des émissions de télévision et jusque sur les vidéos YouTube, déclenche une pulsion d'achat, un rêve, de voiture de croisière, d’ile tropicale.

Difficile en si peu de mots de décrire aussi parfaitement la vie que la Société nous impose depuis notre plus jeune âge. Et, formatés que nous sommes … on suit, sans réfléchir, sans mettre en oeuvre notre bon sens, qu’on appelait  dans mon enfance« bon sens paysan »  qu’on disait aussi « la chose du monde la mieux partagée » ….et dont les sociologues affirment avoir constaté la disparition!

Seulement voilà qu’est arrivé le virus et le confinement! «  ce confinement en diminuant nos achats à l'indispensable nous a montré que beaucoup de superflu nous avait semblé nécessaire. Ne pouvant plus obéir aux supulsions d'achat nous avons pu percevoir l'intoxication consumériste qu'à favorisée notre civilisation. En réformant de force notre mode de consommation, nous avons naturellement préféré l'essentiel à l’inutile la qualité à la quantité le durable au jetable. Ce qui nous invite à réfléchir sur une civilisation qui incitant permanence à la consommation sans discrimination »

Réfléchir, j’ai un doute! 

 .Car ce texte m'a ramenée a un documentaire vu l'autre jour a propos de l’implantation des magasins Actions. et de leur réussite. Il y en a 2 non loin de chez . Je suis allée y  faire un tour et j’ai constaté que la plupart de ces objets étaient superflus quand ce n’est  totalement inutiles.  Mais que faire devant des pubs aussi affolantes?… en ce moment  «  1500 produits à moins de 1€, »

Dans ce documentaire, il y a eu un interview de clientes. Je ne suis vraiment pas de la même société car ce fut  pour moi l’incompréhension totale! La plupart de ces femmes étaient pauvres, certaines au chômage,  mais passaient tous les jours souvent le matin en menant les enfants a école, pour voir les promotions du jour! Elles sortaient  avec peu d'achats entre 20 et 100€ en général et étaient heureuses. Moi, je pense que c’est tout de même énorme pour un petit budget. Ces qui m’a le plus étonné c’est que la plupart souriaient en disant que leurs achats étaient inutiles et qu’elles savaient qu’elles n’en avaient pas besoin!

Et ça m'a ramené bien des années en arrière. Pendant les 10 premières années de ma carrière d’institutrice, je préparais au Certificat d’études les filles de la classe mon mari  pour les sciences car il y avait une partie fille très différente de la partie garçons. Cela semble étonnant maintenant. Et on devait étudier « ne pas se laisser prendre au piège des réclames » (le mot publicité n'existait pas), «  toujours comparer avant d’ acheter; » Il y avait aussi toute une partie cuisine ou on apprenait à "gérer les calories, a se nourrir intelligemment et a savoir cuisiner les restes pour que ce soit appétissant et bon". Et dans les épreuve de  calcul, un problème sur 2 demandait de résoudre  des situations réelles et souvent calculer ce qui était le plus intéressant pour les achats .

Dites moi quel jeune de 14 ans est capable d'un interet pour ces questions?

Après tout peut-être le brave vieux Certif’ a peut-être été supprimé parce qu’ il etait iconoclaste et révolutionnaire.? Eduquer les consommateurs dès l’école, quelle faute impardonnable dans une société ou tout est fait pour que les achats soient compulsifs!

Écrire un commentaire

Optionnel