Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2016

Conseil d'Etat: le burkini ne peut être interdit... mais la folie continue!

Le Conseil d’Etat a annulé les interdits du burkini. Au nom de quoi aurait-il pu rendre un autre arrêté? Mais aucun doute, la polémique va continuer sans doute même s’amplifier. Sur fond d’élections présidentielles prochaines toutes les droites et certaines individualités vont se déchaîner, vont souffler un vent de "canicule"  pour transformer les braises de l’intolérance et du rejet en un incendie gigantesque, normal en cet été brulant.
C’est exactement ce que cherchent nos politiques, mais c’est aussi exactement ce que souhaite Daesh: une guerre civile! Dire la vérité, "on cherche à rendre impossible la vie aux musulmanes"...on ne le fera pas, mais c'est de l'hypocrisie d'invoquer  la laïcité et les bonnes moeurs!

75% des Français approuvent, paraît-il! Dans les "prétendants au trône", seul, Monsieur Juppé, je tiens à l’appeler « Monsieur » car il parle en Homme de raison, fait entendre une autre musique: " Il faut arrêter de jeter de l'huile sur le feu"

Et, pendant ce temps, le monde continue a se moquer de nous où à nous critiquer. J’ai continué hier à suivre la presse étrangère, je n’ai pas trouvé la moindre indulgence à notre « folie », çà devient même presque gênant! Il est vrai que les Français ont la réputation d’être persuadé de détenir seuls la Vérité.
Je viens de lire un article de Courrier International qui récapitule les extraits d’articles des journaux étrangers. Le découvrir peut permettre de réfléchir, je le mets en lien « Burkini, c’est çà, la laïcité »

Une initiative m’a bien plu, une journaliste russe, pour le journal « Moskovski Komsomolets » a tenté une expérience. Elle a acheté un burkini dans une des 30 boutiques qui en vendent a Moscou, et elle s’et rendue sur une plage de la Moskova près de Moscou.
Voilà quelques réactions:
- C’est votre droit, je suis contre la discrimination religieuse, lui répond un nageur.
- Je n’ai pas peur des musulmans, vous ne me gênez pas. Baignez-vous, nagez, ma petite, c’est bon pour la santé”, dit encore “une dame d’âge mûr”, regrettant cependant que le vêtement empêche de bronzer et d’“absorber assez de vitamine D”.
- La plage c’est pour tout le monde, renchérit une autre. Qu’on soit en jupe, sans jupe, en pantalon ou à poil, comme les nudistes.
- Les filles dansent sur les places en costume national aujourd’hui [Jour du drapeau russe], pourquoi ne pas considérer le burkini comme un costume traditionnel ?” suggère “gentiment” un nageur sortant de l’eau.

Elle remarque que ses concitoyens ne sont pas troublés par le burkini et que leurs réactions sont tolérantes et souriantes, mais elle trouve personnellement que ce vêtement est chaud, encombrant et incommode.

J’ai aussi relevé l’éditorial d’un journal du Qatar qui ironise que si le burkini ne respecte pas les bonnes moeurs, çà implique que les femmes doivent se déshabiller pour être correctes et pour avoir des moeurs conformes à l’éthique. Bien vu!

D’un journal conservateur espagnol: "L’interdiction du burkini n’est pas le résultat d’un consensus forgé par un débat éclairé. Elle est le produit d’une islamophobie nourrie par les attentats terroristes et d’une politique de stigmatisation soutenue par [des] maires aux idées courtes.”
Ce qui m’étonne, c’est que les journaux que j’ai cités dans mes notes, sont tous conservateurs…. décidément les Français ne vivent pas sur la même planète.

Je ne parlera plus burkini et pense qu’il faut passer a des sujets plus légers mais j’ai bien peur que notre pays continue a se déchirer. Et avec délectation!

unnamed_11.jpg

En attendant voici bien un dessin qui illustre ce que je pense, moi qui ai connu 1960. Le "Rhabillez vous " est devenu " Deshabillez vous "! 

26/08/2016

Si on voulait réfléchir, y aurait-il une guerre du burkini?

Mon grand-père paternel, vieux sage de son village, m’a légué un certain nombre de phrases qui dirigent ma vie. Je le revois au bout de la table, parlant a ses deux fils plus que trentenaires, affirmant que « le devoir pour le Peuple , c’est de s'informer, de ne pas se contenter de ce qu’on veut bien nous dire » car ajoutait-il « qui n’entend qu’une cloche n’entend qu’un son! »
C'est pourquoi devant la polémique du Burkini j'ai voulu comprendre.

1ère question: qu'est-ce que Daech pense du Burkini? cette mode est-elle pilotée par lui?
- la réponse est catégorique: le burkini est très mal perçu par l’EI car, c’est une règle intangible: une femme ne DOIT pas aller à la plage, encore moins se baigner
- pilotée par lui? surement pas, mais cette interdiction est vraiment une bénédiction pour lui, car il peut marteler avec raison, « La France humilie les musulmanes cause de leur religion » …. et cela, comment le nier.

2 ème question: qu’est ce que le burkini? d’ou vient-il et pourquoi a-t-il été créé?
- c’est une australienne de confession musulmane, styliste, qui a créé ce costume 3 pièces adapté à la baignade et homologué en 2004. Dans ce pays où les sports aquatiques sont omniprésents, elle voulait que les femmes puissent les pratiquer avec un costume commode, conforme à leur religion. Depuis ils s’en est vendu 500 000 modèles dans le monde entier et Mark et Spencer qui le vendait déjà en Angleterre l’a  commercialisé en France en mars 2016. ( Voilà pourquoi on en parle cette année)

3 ème question: combien de femmes le portent en France?
- très peu, on n’a, parait-il pas comptabilisé. Pour indication, j'ai circulé en bord de mer depuis mai dans plusieurs pays et en France, j’ai vu des femmes habillées et voilées sur la plage, et n’ai pas vu un seul burkini. C’est pourquoi je crois que c’est une politique qui vise à stigmatiser les musulmanes.

4 ème question: qui concerne-t-il?
- des études montrent qu’il concerne surtout les jeunes nées dans le pays où elles vivent avec souvent la nationalité de ce pays, chez nous, la France. Elles vivent un islam d’intégration, mais jusqu’à l’invention du burkini, elles s’autocensuraient en n’allant pas à la plage, pourtant elles ont envie de vivre comme tout le monde sans renier leur religion.Le burkini le leur permet!

5 ème question: est ce que seules les musulmanes portent le burkini?
- non, ce « costume de bain » a été adopté par les Juives et les Orthodoxes et de pus en plus d’Américaines le portent pour cacher leur obésité ou se protéger du soleil. Mais la France ne veut pas le savoir.

6 ème question: que pensent les autres pays de notre attitude?
- nous sommes la risée de beaucoup de pays. Angleterre, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Etats Unis, Canada ironisent a qui mieux mieux sur votre « nouvel ennemi, le burkini! »
- en Australie ou vit sa créatrice c’est l’incomprehension la plus absolue.
- beaucoup de critiques acerbes sur les réseaux sociaux, surtout après la publication des photos prises par un photographe anglais professionnel de l’interpellation d’une femme musulmane par la police , appelée par la presse anglaise «  la police de la honte » 

7 ème question: quelles lois promulguent d’autres pays? …. le plus beau je l’ai trouvé ce matin.
- alors qu’on s’écharpe en France, le Canada vient d’autoriser le port du voile islamique ( hijab) au sein de la GENDARMERIE ROYALE DU CANADA, Le Premier Ministre a d’ailleurs lui-même défendu le burkini. On veut encourager les femmes musulmanes à « faire carrière » et à porter foulard … avec l’uniforme!
- aux USA, une femme voilée a été élue juge de la Cour Suprême du Michigan
- quant à l’Angleterre, toutes les portes leur sont ouvertes avec un foulard.

8 Autre sujet de réflexion,
- pourquoi , sur les plages réquisitionnées pour la famille saoudienne, on ne voit qu' hijab, burka,, tenue islamique la plus stricte?

Et je terminerai par la citation suivante du quotidien anglais , conservateur pourtant, le Télégraph:» Les vrai ennemis de la liberté ne sont pas les femmes qui portent les burkinis, mais les politiques qui veulent les interdire »

Je viens de lire aussi que, sur les plages niçoises, il y a beaucoup de contraventions car les gens désignent aux policiers les femmes en burkini,
Décidement rien ne change, en France! Pendant la guerre de 39/45, famille, amis, voisins, dénonçèrent a qui mieux mieux les Juifs à la Gestapo, aujourd’hui, ce sont les musulmanes à la police!

Churchill a dit : « ceux qui veulent ignorer l’histoire sont condamnés à la revivre ». Tout se met en place pour une nouvelle guerre!I

Voilà des pistes de réflexion en constatant une fois encore l’exception française! Exception française? voilà bien un sujet à traiter prochainement.

24/08/2016

Compassion pour les femmes verbalisées a cause d'un foulard!

Le sentiment de rejet et de haine des Musulmans s’enfle et grandit dans la tête de beaucoup de Français …. qui se disent de souche! Haine de tout musulman exprimée par des actes et des paroles inqualifiables. Le récit de l’interpellation d’une femme sur la plage de Cannes pour l’unique raison qu’elle avait son foulard sur la tête me révolte. Non, elle n’avait pas de BURKINI, simplement la tête couverte. J’étais atterrée en lisant hier soir les articles qui s’accumulaient, relatant les faits
Ancienne hôtesse le l’air, française depuis 3 générations, verbalisée par le policiers municipaux, lesquels ont été défendus par leur maire, de plus, agressée en paroles par les gens de la plage, beaucoup de trentenaires , paraît-il, tout çà pour un foulard.
J’ai lu et relu les articles concernant cette « agression » qui me révulse, mais j’ai éclaté de rire devant les motifs: contravention « pour toute personne n’ayant pas une tenue correcte respectueuses des bonnes moeurs et de la laïcité ». Il y a longtemps que l’extrême droite emploie le mot «  laïcité » toutes les fois où çà l’arrange, je n’ai jamais vu un mot aussi dévoyé. «  Laïcité = respect de toutes les croyances »
Aujourd’hui, j’apprends que plusieurs autres femmes, jeunes filles, même en short ont été inquiétées pour leur foulard. Le maire ose dire que le c'est une tenue ostentatoire qui ne respecte pas les bonnes moeurs. De qui se moque -t-on? Promenez vous seins nus et en string, alors, oui, vous êtes correcte , digne même de l’admiration des fonctionnaires municipaux . Et vous avez de bonnes moeurs!

Quelle mauvaise foi et quelle hypocrisie! Pourquoi ne pas dire qu’on n’accepte pas de musulmanes sur la plage. puisque la vérité, c’est çà! Attendons la suite, ce sera dans les bus, puis dans la rue et … çà s’appelle l’APARTHEID!

Quand je pense à l’humiliation de cette pauvre femme, et de toutes celles qui lui ressemblent, à leur colère et à leur chagrin, j’ai envie, de mettre un foulard par solidarité. Après tout, pourquoi pas, moi qui suis largement plus brune que la plupart des femmes du Maghreb, couleur de peau léguée par mes ancêtres, de braves paysans vendéens! Oui, mais j’y pense les Arabes sont bien venus jusqu’à Poitiers, on pourrait peut-être me renvoyer « chez moi »???

Pour détruire, écraser les musulmanes, leur pourrir la vie dans notre pays, on oublie et nie un passé récent!

Petit rappel des faits . Dans les années 60/70, ma belle-mère, femme catholique mais pas bigote, ne serait pas allée à l’épicerie à 100m de chez elle, en plein centre ville d’ Angers, sans son foulard et il en était de même de toutes ses amies de plus de 50 ans. Nous l'avons emmenée plusieurs fois sur la plage elle était en robe, foulard sur la tête! Figurez vous que l’église imposait le port du foulard car il était indécent de se promener « en cheveux ». Et de plus, si on « sortait » on mettait un chapeau!
Et je me rappelle le désespoir de ma pauvre belle-mère, une femme évoluée et éduquée , le jour où, au théâtre, dans la loge du préfet, elle a découvert une femme sans chapeau. Elle a alors commencé à dire qu’il n’y avait plus de morale sur cette terre car une femme « qui se présentait en cheveux à une cérémonie était tout de même une femme de mauvaise vie! »
Autre exemple, dans les années 1925 la génération de ma mère a fait une révolution, les jeunes filles se sont fait couper les cheveux… et on en a même fait une chanson «  pour être à la mode, commode ». Mais ma grand-mère a vécu toute sa vie avec son chignon qu’on ne devait dérouler devant personne, car c’était impie. Peu de temps avant sa mort, dans les années 1975, elle s’est peignée devant moi, j’ai vu ses cheveux qui lui arrivaient presqu’au genou et elle m’a dit: «  A mon âge, cela n’a plus d’importance ».
Maintenant, on crie «  on est catholique, nous », devant une femme à la chevelure cachée alors que la religion catholique, comme la musulmane IMPOSAIT le port du foulard, car la chevelure était IMPURE ( connotation d’attirance sexuelle c’est pourquoi les 3 religions demandaient de la cacher). Pareille hypocrisie mérite être dénoncée mais il est si facile de faire marcher les foules qui une veulent pas réfléchir!

Pour ne pas désespérer et réussir à m’endormir, je me suis couchée pour relire «  la Vie » ( il est bien catholique ce journal????). J’ai repris le n° du 16 au 22 juillet. Le dossier s’appelle «  Notre enquête sur les ressorts du Djihadisme » et là, miracle j’ai tout compris, absolument tout de la psychologie de l’EI, mais ces articles sont bien loin du son de cloche qu’on nous donne à entendre. On comprend que le but est d’instituer une guerre civile dans nos pays occidentaux en dressant les communautés les unes contre les autres. Je suis sure que devant des aberrations comme celle du foulard, les dirigeants de Daesh, surement intelligents et fins psychologues , doivent se frotter les mains car ils sont sont en train de réussir la guerre civile qu’ils souhaitaient.

D’un côté le Pape François et la Vie, de l’autre ceux qui surfent sur la vague du fascisme. Ils se disent tous catholiques mais il ne s’agit surement pas de la même religion.

Malheureusement ce sont des innocents comme les  femmes au foulard de Cannes  et de la Côte d'Azur qui paient les conséquences de la haine viscérale d’une foule qui ne sait plus, ni s'informer, ni raisonner, ni réfléchir. J’ai honte, véritablement honte de notre pauvre pays.