Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2019

Enfants You Tubeurs

En ce début d’année, j’ai découvert avec effroi la place des enfants You Tubeurs sur la toile, leur rentabilité pour You Tube et j’ai été scandalisée. 

Ryan, un garçon américain de sept ans a été nommé en tête d'une liste des YouTubeurs les mieux rémunérés : il a gagné plus de 22 millions de dollars en 2018. Depuis ses débuts en 2015, Ryan a accumulé plus de 17 millions d'adeptes. Ses vidéos ont été visionnées plus de 26 milliards de fois. 

Cet article m’a alertée et comme toujours j’ai créé un dossier pour chercher à en savoir plus!Je voulais savoir si la France était atteinte de cette dérive societale et si des parents français osaient  vivre des vidéos qu’ils tournaient avec leurs propres enfants.  J’ai été édifiée: Kalys a 11 ans. Athéna en a 6. Elles sont très jeunes, mais sont déjà suivies par quelque 1,4 million d’abonnés sur You Tube. Tous les jours ou presque, depuis quatre ans, les deux sœurs déballent de nouveaux jouets ou relèvent des défis en tout genre sur leur chaîne Leur père ingénieur a abandonné son travail pour faire tourner ses filles. Et elles ont fait de nombreux émules. 

« Derrière la caméra, les parents servent leurs propres intérêts économiques et financiers», estime Me Dalila Madjid, avocate au barreau de Paris spécialiste du droit du travail et de l’Internet.

C’est que la logique mercantile de YouTube, qui rémunère ses créateurs de contenus en fonction de leur nombre de vues, n’est plus un secret. Cette course à l’audience se traduit par un rythme de production quasi industriel chez les youtubeurs. Officiellement, ni la plateforme ni ses membres n’ont le droit de communiquer sur les sommes versées. Il reste néanmoins possible d’imaginer un ordre d’idée. Si l’on en croit le site Social Blade, qui recense les données des fameux «influenceurs» (ces personnalités du Web qui se servent de leur exposition pour influer sur les comportements d’achats), la chaîne Studio Bubble Tea engrangerait près de 1 500 euros pour 800 000 vues quotidiennes. Soit un chiffre d’affaires annuel de 500 000 euros. Et ce sans compter le soutien de géants du jouet et du dessin animé, qui lui offrent produits à tester et voyages à la rencontre d’acteurs ou de sportifs de haut niveau.«Pour ces marques, les chaînes familiales représentent un cocktail magique en matière de marketing direct au vu du nombre d’enfants qui regardent ces vidéos et qui cherchent à les imiter».

Il y a un vide juridique en France et rien ne protège ses enfants. 

Envoyé Spécial à traite le sujet et Telerama a écrit:  « Toutes ces expériences les confrontent à une vie qui n’est pas une vie d’enfant et à des exigences qui sont celles d’adultes : plaire, séduire, faire de la promotion, répondre à des fans, contrôler son image. On les sort de leur état d’enfance pour les projeter dans un monde d’adultes sans qu’ils y soient préparés ». Quelle justesse d’analyse. Se pose alors la question de l’intégrité et de la dignité de l’enfant, soumis à un consumérisme aliénant. En fait, l’enfant est  devenu le jouet des désirs parentaux ? » 

Michel Stora, Pedro psychiatre écrit:« Pendant toute leur jeunesse, ils assimilent qu’ils n’existent qu’au travers d’une course à l’audimat. Ils en font un enjeu existentiel et présentent un risque sérieux de dépression le jour où ils n’intéressent plus autant de monde.»

Quant à moi, qui ai passé ma vie d’enseignante a étudier la psychologie de ces petits que j’aimais tant, moi qui continue à ma passionner pour l’enfance, je me demande comment des parents conscients peuvent détruire l’enfance de leurs enfants et les formater pour devenir des objets de consommation! 

Je crois que ces parents critiquent les gens du voyage ou émigrés qui se servent de leurs enfants pour attendrir, mendier,  voler même! Je ne vois aucune différence dans leur comportement. 

16/01/2019

Serons nous des cyborgs?

Depuis longtemps je m’intéresse à l’intelligence artificielle et au transhumanisme. Ce mot est de plus en plus à la mode et je viens de découvrir un livre qui m'a enchantée « Leurre et  malheur du Transhumanisme » d’Olivier REY, philosophe et mathématicien . On voudrait nous faire croire que chaque homme  souhaite  devenir un être augmenté, un cyborg, plus robot qu’être humain.

Je cite Olivier REY « Tel est donc notre lot: vivre dans un monde où certains hommes, pressés ou jaloux veulent que les humains laissent place à des êtres plus performants Et dans cette galère tout le monde se trouve bon gré mal gré embarqué. Sans doute sommes-nous nombreux qui préférions rester à quai. Mais, enrôlé de force, nous ne pouvons traiter par le mépris la tempête qui s'annonce. Ce n'est pas avec joie que nous nous préoccupons du transumanisme. Nous y  sommes contraints! » Il s’emploie a démontrer le programme, le discours et finalement le mensonge transhumaniste.

Le but, nous rendre plus intelligent , plus fort, plus heureux et vivre plus longtemps voire indéfiniment. La propagande s’en mêle voulant nous faire croire que nous souhaitons être dote d’une intelligence des milliards de fois plus puissante que ia notre, ne jamais souffrir, ne jamais vieillir, ne jamais  mourir, une vie où tout n’est que plaisir et jouissance. 

La propagande veut nous faire croire que c’est dans la ligne du passé car mettre des chaussures, s’habiller, porter des lunettes, recouvrir son visage de crème solaire ou se faire vacciner, c’est faire de nous un « humain augmenté »!

Illich a écrit «  L’outil simple, pauvre, transparent est un humble serviteur, l’outil élaboré, complexe est un maître arrogant ». 

C'est que l’essence d’une activité et le caractère de ses effets changent avec l'échelle. Autrement dit ce qui est humanisant a un certain stade peut devenir déshumanisant a un autre. Mais on nous explique qu’on n’a plus le choix car le transhumanisme s’imposera de gré ou de force et que tous eux qui resteront à l’écart sont laminés.

Quant a la mort, on écrit que «  Le premier homme qui vivra mille ans est déjà né «  et on affirme que nous sommes «  la dernière génération à mourir! ».

Et le transhumanisme est soutenu par les géants d’internet. Ca les aide encore à asseoir leur emprise dévorante sur le monde. Google s’allie a de grands laboratoires pharmaceutiques, Mark Zuckenberg ( Facebook) créé un association pour « guérir toutes les maladies d’ici la fin du siècle ». Et pour être un humain augmenté, il faudra accepter de n’être plus ni homme, ni femme mais pouvoir devenir n’importe quoi, avoir les enfants fabriqués. Le couple avec enfant a eux, un souvenir du passé et … dépassé.

Olivier Rey écrit «  Dans l’esprit des bioprogressistes, les bioconservateurs sont destinés à devenir les chimpanzés du futur une condition aussi peu enviable que celles des grands primates  d’aujourd’hui, condamnés à disparaitre ou pour quelques rescapés, à croupir dans des zoos. »

Bref, je pourrais écrire encore longtemps, c’est un livre à lire. Je terminerai par la phrase d’Olivier Rey : » Nous sommes rentrés dans des temps apocalyptiques et nous ne sommes pas prêts.»

 A 87 ans, je ne suis pas concernée mais j’ai une famille nombreuse et ne lui souhaite pas un tel avenir!

14/01/2019

Oser comparer Macron à Hitler!

J’avais écrit samedi combien j'avais été choquée de voir  Macron caricaturé en Hitler. Je conseillerais bien à ceux qui ont fait cette comparaison de regarder aujourd’hui  lundi 14 janvier, à 22h15 le documentaire sur Arte « ma vie dans l'Allemagne d’Hitler » en 2 épisodes. Mais il y’a de grandes chances que je ne serais pas écoutée.

Ce sont des témoignages écrits d’Allemands exilés dans l’année 1933, un  documentaire impressionnant. Ce sont des histoires d'homme de tous âges, de toutes professions, de toutes conditions. Juifs (bien sur), communistes  et gens de gauche ( aussi) mais  protestants, catholiques, intellectuels aussi bien pédiatre ou  professeur, ouvrier ou pasteur., etc, homme et femme, jeunes et vieux

Certains se sont exilés mais combien ont terminé leur vie dans un camp. Mais oui, un camp de concentration! en 1933! Combien de Gilets Jaunes ignorent ou oublient que les camps de concentration ont été ouverts a l’arrivée d’Hitler au pouvoir.

Un exilé a écrit  : » Je veux noter pour mon fils afin qu'il puisse lire plus tard comment on nous a condamné à cesser d'exister »! Et oui, cesser d’exister.

J’ai pu sur Internet découvrir des extraits de ce documentaire. Certains témoignages sont glaçants: un exemple, un très jeune garçon 6 ans je crois,  dit a l ‘école que son papa n’aime guère les parades nazies… Pauvre homme qui  finira en camp de concentration!

Et il fallait si peu de choses pour s’y retrouver! 

Encore un exemple glaçant: les livres interdits avaient été brulés en autodafé. Le 10 mai 1933, des dizaines de milliers de livres sont brulés devant l’Opéra de Berlin et 21 autres villes. Mais il en restait chez des particuliers et si quelqu’un voyait que vous en aviez un dans votre bibliothèque et vous dénonçait, direction… le camp!

Nouvel exemple, les élèves d’une école devaient apporter une brosse et du savon pour nettoyer les tables et les chaises ou s’étaient assis des enfants qui avaient des Juifs dans la famille. 

Tous ceux qui n’adhéraient pas au nazisme « devaient être broyés »

Quant aux femmes parlons en! « La femme allemande ne doit pas être destinée à la science. iIl ne faut pas qu’elle fasse d’études car elle ne peut pas comprendre. Elle doit se consacrer à la famille et aux marmites » Sans commentaire.

Je pense que  les Gilets Jaunes doivent savoir ce qui s’est passé en Europe dans les années suivantes. 

Alors oser appeler Macron dictateur, le caricaturer en Hitler, et s’en délecter me parait déplacé et assez odieux!