Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2019

Et oui, une femme de 87 ans peut s'intéresser à l'Intelligence Artificielle!

J’étudie depuis plusieurs années et chaque jour les avancées, à pas de géant, de l’IA qui, dit-on, gouvernera notre vie. Mes recherches m’ont fait découvrir ce dont on ne parle jamais, les faces cachées et les limites de l’IA. 

Plusieurs exemples. 

  • Si on montre 2 chats à un enfant de 2 ans, il reconnaîtra pour sa vie entière un chat en  tout chat quelque soit la longueur de ses poils ou la forme de sa tête. Si l’IA  enregistre 3000 photos de chat ... il ne reconnaît jamais tous les chats et se trompe au moins 5 fois sur 100. Et il aura dépensé une énorme quantité d’énergie avec tout ce que ça suppose.
  • Si on écrit 1-22 - 333 - 4444 - et qu’on demande à un enfant d’entrée au CP ce qui suit, c’est un grand sourire qu’il dit « c’est facile 55555! » Aucun moyen de faire trouver cela a une IA
  • Encore une histoire ! Une chercheuse a fait reconnaître des quantités de panneaux de signalisation à une IA, puis elle a fait faire une rotation de 8 degrés à ces panneaux. Pour un homme, ça ne fait pas de  différence, l’IA n’en reconnaît aucun

"La différence entre nous et la machine, c’est la manière de se tromper, résume Nicholas Asher. (Spécialiste dès la science du cerveau). Pour nous, il y a des contenus derrière les symboles, une sémantique constitutive de la pensée."

Je comprends mieux que pour affirmer que je ne suis pas un robot, un site m’ait demandé l’autre jour d’identifier les images comportant un panneau. Ça m’avait semblé tout à fait idiot car je pensais qu’un robot faisait ça aussi bien que moi. Mais si une rotation de 8 degrés suffit à le troubler!

Des qu’on a parlé de l’IA, j’ai évoqué  ce que j’avais pensé il y a longtemps. En 1986/7, en club d’informatique, je travaillais sur un MO5 de Thomson (49 Mo de mémoire vive, 96 Mo en tout ) et on faisait de la programmation pour créer nos logiciels ... en Basic. Car l’informatique n’était qu’une série de 0 et de 1. On nous rendait.. ce que nous avions donné.  Et oui, derrière toute opération il y avait  l’homme. Et rien n’a changé.

Et je ris lorsque je lis, ... une IA sexiste, raciste.... car je sais que c’est le créateur qui l’est  et a entré dans son logarithme une multitude d’exemples sexistes ou racistes

Il paraît que les embauches se feront avec une IA et on s’est déjà  étonné qu’elle choisisse des « hommes,  blancs et jeunes »! Tiens et les femmes? les êtres humains de couleur? et les personnes vieillissantes? Pourtant c’est normal si les créateurs de cette IA étaient de hommes, blancs et jeunes et persuadés de leur supériorité sur les autres 

Bref, l’IA est ce qu’en font les créateurs mais, ... avec l’aide de millions d’hommes dans tous les pays du monde exploités et sous payés, ( comme à écrit Antonio Caselli ( spécialiste en humanités numériques) dans son livre « En attendant les robots » ). Les robots sont des hommes qui amassent toutes les données qui nourriront l’IA et qu’il appelle «  les esclaves du clic ». 

Et Luc Julia dans son livre ( passionnant) « L’intelligence artificielle n’existe pas » estime que l’IA n’est ni intelligente, ni artificielle.

Ah j’ai oublié de préciser que Luc Julia travaillait pour Apple et est un des pères de Siri, l’IA des Mac ... que j’emploie journellement et ... avec qui je suis souvent en désaccord. Et il est maintenant vice-président de l’innovation chez Samsung!  

Et pour terminer des citations de 2 «  grands de la Silicon Valley »

  • Un robot ne tricotera jamais comme une grand mère » et... 
  • Sans la présence d’humains, un ordinateur n’est qu’une machine qui transforme des signaux! 

16/01/2019

Serons nous des cyborgs?

Depuis longtemps je m’intéresse à l’intelligence artificielle et au transhumanisme. Ce mot est de plus en plus à la mode et je viens de découvrir un livre qui m'a enchantée « Leurre et  malheur du Transhumanisme » d’Olivier REY, philosophe et mathématicien . On voudrait nous faire croire que chaque homme  souhaite  devenir un être augmenté, un cyborg, plus robot qu’être humain.

Je cite Olivier REY « Tel est donc notre lot: vivre dans un monde où certains hommes, pressés ou jaloux veulent que les humains laissent place à des êtres plus performants Et dans cette galère tout le monde se trouve bon gré mal gré embarqué. Sans doute sommes-nous nombreux qui préférions rester à quai. Mais, enrôlé de force, nous ne pouvons traiter par le mépris la tempête qui s'annonce. Ce n'est pas avec joie que nous nous préoccupons du transumanisme. Nous y  sommes contraints! » Il s’emploie a démontrer le programme, le discours et finalement le mensonge transhumaniste.

Le but, nous rendre plus intelligent , plus fort, plus heureux et vivre plus longtemps voire indéfiniment. La propagande s’en mêle voulant nous faire croire que nous souhaitons être dote d’une intelligence des milliards de fois plus puissante que ia notre, ne jamais souffrir, ne jamais vieillir, ne jamais  mourir, une vie où tout n’est que plaisir et jouissance. 

La propagande veut nous faire croire que c’est dans la ligne du passé car mettre des chaussures, s’habiller, porter des lunettes, recouvrir son visage de crème solaire ou se faire vacciner, c’est faire de nous un « humain augmenté »!

Illich a écrit «  L’outil simple, pauvre, transparent est un humble serviteur, l’outil élaboré, complexe est un maître arrogant ». 

C'est que l’essence d’une activité et le caractère de ses effets changent avec l'échelle. Autrement dit ce qui est humanisant a un certain stade peut devenir déshumanisant a un autre. Mais on nous explique qu’on n’a plus le choix car le transhumanisme s’imposera de gré ou de force et que tous eux qui resteront à l’écart sont laminés.

Quant a la mort, on écrit que «  Le premier homme qui vivra mille ans est déjà né «  et on affirme que nous sommes «  la dernière génération à mourir! ».

Et le transhumanisme est soutenu par les géants d’internet. Ca les aide encore à asseoir leur emprise dévorante sur le monde. Google s’allie a de grands laboratoires pharmaceutiques, Mark Zuckenberg ( Facebook) créé un association pour « guérir toutes les maladies d’ici la fin du siècle ». Et pour être un humain augmenté, il faudra accepter de n’être plus ni homme, ni femme mais pouvoir devenir n’importe quoi, avoir les enfants fabriqués. Le couple avec enfant a eux, un souvenir du passé et … dépassé.

Olivier Rey écrit «  Dans l’esprit des bioprogressistes, les bioconservateurs sont destinés à devenir les chimpanzés du futur une condition aussi peu enviable que celles des grands primates  d’aujourd’hui, condamnés à disparaitre ou pour quelques rescapés, à croupir dans des zoos. »

Bref, je pourrais écrire encore longtemps, c’est un livre à lire. Je terminerai par la phrase d’Olivier Rey : » Nous sommes rentrés dans des temps apocalyptiques et nous ne sommes pas prêts.»

 A 87 ans, je ne suis pas concernée mais j’ai une famille nombreuse et ne lui souhaite pas un tel avenir!

12/02/2017

Statistiques informatiques impressionnantes

C'est sur le site d'Ecoinfo, un site dépendant du CNRS que j'ai trouvé les tableaux suivants, avec ces chiffres impressionnants. J'aurai aimé connaître l'évolution pour 2016, mais j'ai du me contenter de 2015.
Qu'on ne s'étonne pas si Internet domine et mène le monde où il veut, avec ses sites à l'infini et ses réseaux sociaux devenus sites d'infos

Ce matin, je trouve sur le Figaro, un interview de Tim Cook, PDG d'Apple qui affirme «Ceux qui réussissent sont ceux qui s'emploient à faire le plus de clics possible, pas ceux qui essaient de transmettre la vérité »

Et il appelle toutes les entreprises du secteur technologique à créer de nouveaux outils pour lutter contre la diffusion de ces fausses informations qui «détruisent le cerveau des gens». «(Cela doit se faire) sans empiéter sur la liberté d'expression et la liberté de la presse »,précise-t-il dans une interview au Daily Express.
De plus, il affirme qu’il faut éduquer la jeune génération, mener une campagne de grande envergure dans les écoles, apprendre aux jeunes à s’informer et à dénoncer les « fake news ».

Je pense que ces belles paroles ne peuvent que rester lettre morte, trop de secteurs économiques, commerciaux et politiques mondiaux ont intérêt a abreuver de fausses nouvelles la planète entiere, fausses nouvelles que l’immense majorité gobera sans réfléchir et transmettra à l’infini.

En voyant les 2 tableaux d'ecoinfo, on mesure bien a quelle vitesse les fausses nouvelles se répandent et combien d'humains elles peuvent atteindre.

(Les 6000 tonnes /heures sont les Déchets des Equipements Electriques et Electroniques)

Ecoinfo.jpg

 

Ecoinfo1.jpg