Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2020

Journal d'une vieille confinée... contestataire (5) Le vélo

Je suis sortie faire du vélo hier. Oui je sais en France le vélo n’a pas droit de cité si ce n’est pour aller au travail ....et encore ! 

Je voudrais rappeler qu’en Allemagne voici ce qui a été dit au début de l’épidémie de coronavirus. Deux responsables santé allemands ont écrit:

« Non seulement le cycliste prend automatiquement ses distances par rapport aux autres, mais il a aussi un risque plus réduit d’être contaminé par un contact avec les surfaces [d’objets divers].C’est une protection individuelle parfaite. Qui fait du vélo régulièrement, même à un petit rythme, baisse sa tension [un bon point si l’on souffre d’hypertension]. Lorsqu’on pédale à un rythme soutenu, le système respiratoire est bien oxygéné et mieux irrigué. Vous respirez plus intensément, ça veut dire que vous nettoyez bien vos poumons » .

Et le ministre de la santé a affirmé que « c’est une protection optimale contre le virus.”

On  conseille d’ailleurs, pour ceux qui ne sont pas sportifs, de se mettre ....au vélo électrique. 

Ce qui veut dire qu’une frontière, simple barrière édictée par les hommes, empêche le virus de s'infiltrer de la même façon.

De la même manière nous n’avons pas le droit de nous promener sur des chemins de montagne, montagne qu’on fait surveiller en France, par des hélicoptères qui tournent  pour punir deux ou trois indisciplinés, alors qu’en Suisse on propose la marche sur les sentiers pour contrer le virus.

Je continuerai donc à rouler un jour sur deux ... et à marcher un jour sur deux. 

L’ennui c’est que marcher sur 1 km pendant 1 heure est facile, mais rouler à moins d’1 kilomètre de chez soi pendant 1 heure est beaucoup plus compliqué. Je l’ai fait plusieurs fois, heureusement il y a de nombreuses impasses  dans ma commune. 

La campagne! elle est à 600m de chez moi en franchissant là grand route. Hier, j’ai décidé de passer  le rond-point qui m’ouvre les porte de la Nature! J’ai retrouvé ma route minuscule( route partagée d’ailleurs) où, en temps ordinaire passent 3 ou 4 voitures par jour et j’ai roulé plusieurs kilomètres dans une campagne magnifique. 

Je prenais le risque d’être contrôlée mais je ne prenais aucun risque personnel et ne mettais pas en danger la vie d’autrui. J’ai vu un cycliste et une dizaine de couples ou de famille à pied qui forcement, comme moi,  avaient dépassé le fameux km! 

De nombreux pays font confiance au bon sens pour agir au mieux et ne pas propager le virus. 

Sommes nous incapables de nous discipliner, peut-être? Certains gouvernements, comme la Chine, imposent des lois restreignant la liberté de chacun... lois qui, comme après chaque crise, ne disparaissent  jamais complètement. Est ce la raison de notre confinement drastique..?

21/04/2020

Journal d'une vieille confinée ... contestataire! (4) Les morts dans le monde

Depuis le confinement, je cherche des causes de morts dans le monde,  indiquées par l’OMS:

- cancer: 8 millions

- tabac 7 millions

- alcool 3 millions

- sida 1 million

- tuberculose 1 million

Et la pollution? personne n’en parle, mais tout de même 

- près de  9 millions de morts chaque année

Quant à la faim qui se sent concerné? c’est loin tout çà! 

- plus de 9 millions, un peu plus de 25000 personnes par jour.

- 1 enfant entre 0 et 15 ans meurt de la faim toutes les 5 secondes 

Mais qui veut le savoir,  sauf quelques associations?

Et que fait-on pour essayer d’enrayer toutes ces morts…? pas grand chose! Se voiler la face car il y aurait moyen de faire tellement plus…. et mieux. Transformer un peu, si peu notre société occidentale, vous n'y pensez pas

Je n’ai pas dit que le coronavirus n’était pas grave, mais quand je vois ce que le monde est devenu en quelques mois, je suis atterrée. 

Les chances de mourir tout court sont de 100%, mais on veut l’oublier

Il est vrai que l’axe privilégié de la recherche dite scientifique veut faire de nous des cyborgs, des humains augmentés et espèrent nous épargner ce mauvais moment: la Mort!

Un petit virus peut tout remettre en question mais pendant que tout s’arrête et que tant d’humains se retrouvent ruinés de par le monde et dans les pays pauvres, condamnés a mort, les laboratoires pharmaceutiques jubilent. 

Voilà ce que j’ai lu sur un site économique

« Alors que les Bourses s’effondraient, l’action du laboratoire pharmaceutique Gilead grimpait de 20 % après l’annonce des essais cliniques du remdesivir contre le Covid-19. Celle d’Inovio Pharmaceuticals gonflait de 200 %, à la suite de l’annonce d’un vaccin expérimental, INO-4800. Celle d’Alpha Pro Tech, fabricant de masques de protection, bondissait de 232 %. Quant à l’action de Co-Diagnostics, elle flambait de plus de 1 370 % grâce à son kit de diagnostic moléculaire du coronavirus »

Et celui qui trouvera un vaccin gagnera le jackpot. Est-ce vraiment moral? 

20/04/2020

Journal d'une vieille confinée ... contestataire! (3) Gouverner par la terreur

Je n’ai pas écrit hier, car j’attendais l’allocution du premier ministre.

Bonne nouvelle, les résidents en EHPAD vont pouvoir revoir leurs familles. On a enfin compris qu’elles étaient  indispensables à leur survie et que ce confinement était aussi dangereux que le virus.

Mais certains ont tellement peur qu’ils ne voudront pas rencontrer ceux qui leur sont chers. 

Et maintenant je vais parler des médias car en ce moment j’ai beaucoup de mal à supporter ce qu’on appelle information.

J’ouvre souvent ma radio à 6h du matin... Corona... pendant 3 heures, j’allume ma télé à l’heure du déjeuner ...Corona... je la rallume pour les infos du soir ...Corona...

Pourtant je ne passe pas ma journée radio/télé. En ce moment, il y a tant à faire,  à lire, à écouter, à découvrir, à visiter virtuellement. Oui, mais je suis chez moi, curieuse de tous moyens de culture et avide de technologies nouvelles Je suis privée des miens mais les journées sont trop courtes pour satisfaire toutes mes envies. Et toutes les fois mes activités le permettent,  j’écoute des musiques de relaxation, en ce moment Michel Pépé, que je recommande à tous ceux qui veulent qui veulent être sereins. 

Mais je pense à tous les confinés en Ehpad, coincés entre 4 murs, souvent voyant mal et entendant mal, qui n’ont d’autre choix que radio/télé en ruminant de sombres pensées toujours entre leurs 4 murs, 24h/24 car souvent ils dorment mal. 

Comment ne seraient ils pas terrorisés? pourrait-il en être autrement ?

Et pas seulement ceux qui sont en Ehpad! J’ai été révoltée, comme beaucoup, par l’attitude des propriétaires chassant l’infirmière de son logement, de tous ceux qui se méfient d’eux et leur font savoir. Réfléchissons... mauvaises personnes... peut-être? mais terrorisés... sûrement. Et la terreur est mauvaise conseillère!

Car les médias sont anxiogènes voire paranoïaques et entretiennent une atmosphère délétère autour de nous. Suivre les morts en direct, c’est le but! 

Au début de l’épidémie, on nous les présentaient quasiment comme des médaillés olympiques! Je me souviens d’une notification arrivant sur ma tablette « troisième mort en Loire-Atlantique ». Il fallait lire l’article pour savoir que cette personne avait 95 ans et souffrait de 3 pathologies. Aurait-on  parlé de lui s’il était mort d’autre chose?

Et j’étais outrée (il y a pas d’autres mots)un soir où la télévision aux informations nous a présenté en direct la mort d’un patient . On nous a précisé que c’était avec l’accord de la famille bien sûr mais il n’empêche qu’il y avait au moins un caméraman et un journaliste et j’ai trouvé cela voyeur ...et morbide. L’intimité de la mort, ça existe! 

À certains moments on dirait que c’est jubilatoire pour les journalistes de nous montrer les choses les plus intimes. En avons-nous vu des intubés et des gens branchés de partout qu’on retourne.

À ce propos Michel Cymes a dit un jour à RTL, après avoir travaillé en réanimation que plus de 80 % étaient des obèses et qu’il fallait parfois 8 infirmiers pour les tourner.

Je regrette, mais il faut savoir ce à quoi s’exposent les obèses! Il y a très longtemps que l’OMS a dit qu’obésité rimait avec pathologies nombreuses,   espérance de vie moindre et espérance de mauvaise vie augmentant exponentiellement. On sait aussi que leurs défenses immunitaires tendent vers 0 et que leur capacité respiratoire est faible! Et on sait aussi que plus de 95% en sont responsables ... par l’intermédiaire de l’agroalimentaire et du lobby du sucre! 

On m’accuse de grossophobie mais dans ma jeunesse,  la vie de celle de mes parents et de mes grands-parents,  il n’y avait aucun obèse tout en plus ce qu’on appelait en Vendée « une grosse bonne femme » mais  maintenant, ils seraient ... ordinaires. Quand aux enfants, en 65 ans dans une cour d’école ( mère institutrice et moi après), nous n’avons eu aucun obèse, tout au plus potelé en rentrant à l’école, à 4 ans à la campagne.

Pour en revenir au virus et aux personnes âgées, c’est grave de les terroriser, c’est grave de les priver de leur famille et c’est grave de les dépersonnaliser comme on fait trop souvent dans ces maisons. 

Je donnerai des exemples demain!