Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2017

Me voici de retour... après 6 mois d'absence!

6 mois que j’ai abandonné mon blog! Je n'aurais jamais cru cela possible! Tous mes lecteurs habituels ont du penser que 85 ans était le bon âge pour déserter ou alors que j’étais morte.
Tant de choses se sont enchainées! d’abord une maladie qui, pendant 2 mois m’a éloignée de mes activités préférées et, ce temps de réflexion m’a amenée a me poser beaucoup de questions. Car si je n’écrivais pas, je relisais les notes de ce blog et me demandais à quoi et à qui il pouvait être utile?
Et puis il ne correspondait pas à ce que j’avais voulu, je l’aurai aimé positif et optimiste pour l'avenir de mes petits enfants

- A quoi bon disserter sur la marche du monde quand on ne peut peser sur elle ?
- Moi qui n’ai jamais voulu dire que « de mon temps c’était mieux » privilégiant le terme «  de mon temps, c’était différent » m’apercevais que les critiques pleuvaient et que la rubrique «  des raisons d’esperer » n’était pas bien riche.
- Il y a eu l’élection de Trump et la floraison de « fake news » élevées au rang de Vérité avec un climat de rejet et de haine qui s’installait. Tellement contraire à mes valeurs que je ne pouvais pas ne pas m’indigner!
- Enfin la campagne électorale française m’a découragée. Ou était la « Noblesse de la Politique pour le mieux être du Peuple » prônée par mon grand père paternel dans les années 1930/40? J’ai eu honte, honte de ce que j'entendais voyais et découvrais chaque jour.

Dans la Vie ( ma revue préférée moi qui suis agnostique ) l’éditorail de JP Denis parlait «  de concours de chiens enrubannés » et JC Guillebaud , avait intitulé son Bloc Notes… « Ils nous font honte » et citait une phrase d’un théologien méconnu du XIXème siècle « La différence entre le politicien et l’homme d’état est la suivante: la premier pense à sa prochaine élection, le second, à la prochaine génération ».

C’est alors que j’ai pensé qu’il serait temps de fermer ce blog, je n’avais jamais voulu qu’il refléte seulement mon indignation.
6 mois de silence, des tas de dossiers et d’articles en cours. Je n'avais que 2 alternatives, écrire mes notes pour moi dans une sorte de journal intime ou reprendre ce blog? Plusieurs ami(e)s m’ont incité à continuer.

Me revoici donc avec une nouvelle version de " A propos", une nouvelle "pensée du jour", une nouvelle citation pour "un livre, un jour...". Et a bientôt!

23/02/2017

La lecture sauvera-t-elle des jeunes de la prison?

Toute les fois où je dois admettre que l’éducation n’est plus au goût du jour, qu’on préfère des individus ignares formatés par des mensonges et de fausses in formations, gavés de series télévisées même pas dignes du terme de distraction je ne peux m’empêcher de penser à la génération de mes grands parents et de mes parents, ces hommes, et femmes, même très pauvres ,qui, entre les 2 guerres, ont cru et a répété qu’ instruire, éduquer informer était indispensable pour former des citoyens dignes de ce nom et qui ont essayé de mettre en pratique cette éducation pour eux et leurs enfants!

 C’est pourquoi j’ai énormement apprécié l’information suivante:
En Virginie, aux Etats-Unis, 5 adolescents âgés de 16 à 17 ans ont dégradé les murs d’un établissement, l’Ashburn Colored School, la première école réservée aux élèves afro-américains, y ont dessiné des croix gammées, et écrit des tags racistes et …sexistes.

La juge en charge de ce dossier a décidé d’une sanction éducative plutôt que punitive. Ils ont été « condamnés » à lire 35 livres sur les thématiques du racisme, de l'antisémitisme, de l'égalité des genres, de la religion et/ou de la guerre avec obligation de fournir un résumé du texte des lectures de chaque mois. Ils ont du visionner 14 longs-métrages sur les mêmes thèmes, dont un traitant de la traite négrière aux Etats Unis. Pour mieux comprendre ils ont visité 2 musées, celui de l’holocauste et celui de l’histoire de l’Amérique. Et pour couronner le tout, ils ont du faire une dissertation afin d'expliquer les raisons qui les ont poussés à dessiner des caractères antisémites doublés de symboles tels que «White Power».

La juge a affirmé «  Les cinq garçons étaient des adolescents idiots. Aucun d'eux n'a d'antécédents judiciaires. Ils n'ont jamais eu de problèmes. Et c'est très clair qu'ils n'étaient pas motivés par le racisme. Il s'agissait plus d'être stupide et de ne pas comprendre la gravité de leurs actions ».
Et elle a conclu; «Quand ils auront terminé tout ceci, ils en ressortiront grandis»!

Les bonnes nouvelles vont parfois par 2. En Iran, une loi récemment adoptée accorde aux juges le droit de choisir une autre sanction que la prison pour les personnes impliquées dans des crimes mineurs, les adolescents ou les personnes n’ayant pas de casier judiciaire.
5 livres achetés et des fiches de lecture exigées! Et, des passages du Hadîth, le recueil des paroles de Mahomed, choisis pour leur humanité, imposés!

Les livres sont ensuite donnés aux prisons locales. En plus de l'intérêt spirituel et éducatif de cette nouvelle forme de sentence, celle-ci représente également un avantage pour les prisons bénéficiaires puisqu’on a constaté que la lecture réduit le nombre de bagarres entre détenus. 
Venant d’Iran où la peine de mort est encore pratiquée, cette mesure semble étonnante.

Mais en France, depuis l'année dernière, se sont glissées, dans le texte législatif de la fameuse contrainte pénale, des possibilités de remise de peine par des activités de lecture Au Royaume-Uni, l’envoi de livres aux prisonniers était interdit, le décret est maintenant suspendu! 
Et en juin 2012, les pouvoirs publics brésiliens avaient également décidé de mettre en place un programme, « Redemption par la lecture » sur le principe de 12 livres lus maximum par an, pour obtenir 48 jours de remise de peine. Et toujours l'obligation des fiches de lecture!

Pour tant de mes contemporains, humilier, exclure, punir, condamner est l'unique « remède pour tous les déviants » Pourtant instruire, cultiver, responsabiliser offre de bien meilleurs résultats. Et la lecture forme des adultes responsables! Mais que faire dans un pays ou 1 Français sur 4 ne lit jamais un livre et ou 1 jeune sur 10 ne maitrise pas la lecture.

C'est oublier que la lecture stimule le cerveau, diminue le stress, améliorer les connaissances, accroit le vocabulaire, améliore la mémoire, développe les capacités d’analyse et de réflexion, améliore l’attention et la concentration, aide a la rédaction, relaxe en faisant baisser la tension artérielle et en suscitant une paix intérieure.
C’est aussi un divertissement qui permet de ressourcer son âme!

Faut-il voir dans ces exemples une raison d'espérer? c'et la minuscule goutte d'eau que le colibri transporte dans son bec pour éteindre l'incendie! 

16/02/2017

La Quotidienne: regardez, écoutez et vous apprécierez!

La Quotidienne, émission de midi sur France 5! il y a longtemps que j’ai envie d’en parler.

J’ai l’habitude, quand je suis seule, d’écouter la télé en prenant mon déjeuner assise au bout de mon canapé, mais au fil du temps, c’était sans enthousiasme.
Les jeux de midi? bof pas grand intérêt; les émissions d’information? le niveau 0 de la politique et l’accumulation des infos disséquées pour susciter l’inquiétude, quand ce n’est pas le repli et le rejet, me coupent tout de suite l’appétit; les documentaires? c’est beau et bien fait, mais on se lasse vite.

Il y a près de 2 ans, j’ai cliqué sur France 5, « la Quotidienne » émission dédiée « aux nouvelles formes de consommation, collaboratives, solidaires, responsables ».mais aussi aux experts qui nous informent sur nos droits et la législation. .
Quelle bonne surprise! ce que j’ai découvert m’a retenue, je suis devenue fidèle puis, plus ou moins … accro! Car voilà bien une émission qui donne des raisons d’espérer avec des rubriques documentées, qui informent et font réfléchir, une analyse de la société de consommation réaliste, avec la présentation de beaucoup d’expériences et de tentatives d’un changement salutaire pour l’avenir . Et ce qui ne gâte rien toujours avec sourire, humour tant et si bien qu’on se sent un peu de la famille!

J’avais regardé pendant plusieurs années une émission qui lui ressemblait sur la télé canadienne et avais contacté l’équipe par mail pour les féliciter en leur disant qu’en France, il n’y avait, hélas, rien de semblable!

Une émission qui informe , fait réfléchir et répond aux questions qu’on se pose dans la vie de tous les jours, çà m’évoque une époque révolue, l’époque où les médias ne prenaient pas les gens pour des robots qu’ on doit manipuler, l’époque ou la publicité n’avait pas encore le but de formater des acheteurs compulsifs, l’époque où on estimait encore qu’il fallait aider les gens à devenir des humains responsables,
Bref, la Quotidienne est à recommander et son écoute enrichit au lieu d’abêtir comme tant d’autres.

Je constate avec plaisir que je ne suis pas la seule car en cette heure de midi, plus de 300 000 personnes sont, comme moi, fidèles à ce RV. Et l’emission a atteint en novembre un pic de 520 000 spectateurs
. C’est réconfortant de voir que tant de spectateurs s’intéresser au développement durable, à la solidarité et l’entraide

.Quelques exemples de thèmes: « Aliments addictifs/ qu’est ce qui nous fait craquer », Les sandwichs autour du monde » «  Oeufs bios » mais aussi «  La folie des baskets » ou «  Les perles fines »
Merci donc a Maya Lauqué et Thomas Isle, les concepteurs
Mais je ne saurai oublier la rubrique culinaire de Farida qui nous réapprend à manger avec plaisir des topinambours ou des rutabagas, qui parle du miel ou des oursins avec les invités.
Bref un bon moment passé à l’heure du déjeuner, distrayant et instructif . L’émission est complété par un site bien fait où on retrouve tout ce qui nous intéresse. Bref la Quotidienne gagne à être connue!