Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2016

Des jugements différents sur l'islamisme. (3)

On oublie de parler de notre rôle dans cette région et à ceux qui évoquent notre attitude pas très reluisante, on objecte que " cela n'a rien a voir"! .... Voire,  si j'ose dire!

C'est dans la bouche du Général Pinatel, que j'ai trouvé cette analyse, assez dure pour les politique français, européens, américains de tous bords Ce général, lui aussi docteur science politique actuellement consultant en géostratégie, estime que la situation actuelle résulte de la déstabilisation de toute une région. Et il écrit;

« Erreur stratégique des dirigeants européens et américains avec l’attaque de l’Irak, de la Syrie, de la Lybie. Déstabilisation du régime laïc d'Assad en Syrie, qui n'est certes pas le meilleur des chefs d'Etats, mais qui luttait comme le faisaient Saddam Hussein et Kadhafi en leur temps contre ce fondamentalisme islamique et le terrorisme qu'il inspirait. Croire qu'au Moyen-Orient, où se joue depuis trois siècles une lutte religieuse sans merci entre les différents courants de l'Islam, on pourrait remplacer les dictatures par des démocraties est une méconnaissance totale ou une arrogance immense.
La fin du califat par la prise de Mossoul se fera au mieux en 2017, mais la prédication wahhabite ne s'arrêtera pas pour autant et trouvera toujours dans nos sociétés occidentales, où la perte de valeurs et de repères est immense, des jeunes pour se convertir et vouloir mourir en martyr.


Le problème de nos sociétés occidentales est d'avoir oublié d'où elles venaient et croire que la laïcité et la démocratie étaient de nature à éradiquer l'extrémisme religieux. Mais cela ne serait possible que si nos sociétés et nos dirigeants étaient vertueux »

J'ai été heureuse de lire ce texte car çà me semblait clair depuis longtemps. J'étais en Libye en aout 2005, sous le régime de Khadafi, je faisais partie du premier charter touristique dans ce pays, sous l'égide de Point Afrique. J'avais écrit ma pensée en 2 notes publiée sous le titre Libye le 16/08/2011 et A propos de la Libye le 1/11/2011. Et lorsque je regarde mon film, les larmes me viennent aux yeux: un pays où nous avions été si bien accueillis et nous nous sentions si bien!

On peut les relire en cliquant sur le titre.

Les commentaires sont fermés.