Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Comment Pornhub détruit des adolescentes.

Ma note du 29 décembre résumait un article  du New York Times, une étude du site porno canadien Pornhub et je me proposais de donner des exemples navrants cités dans cet article. Je n’ai pas voulu aborder ce sujet le jour de la nouvelle année, je le reprends aujourd’hui.

Voici une bonne élève de 14 ans, Sérena, en Californie,  qui découvre l’amour avec un garçon de 15 ans. Il lui demande une vidéo d’elle nue et elle accepte. Etonnée et gênée des regards des autres garçons du collège, elle apprend que cette vidéo est aux yeux de tous sur Pornhub.

Le garçon a été renvoyé du collège et  S… changée d’école. Mais la vidéo était toujours là alors elle s’est mise a sécher les cours et a fait 2 tentatives de suicides. Plus tard elle est devenue droguée et s’est retrouvée a la rue car la vidéo réalisée a 14 ans avait été vue 400 000 fois et elle n’osait pas postuler pour un emploi car il y a toujours quelqu’un qui la reconnaîssait. A 19 ans, elle ne se drogue plus mais est sans emploi, traumatisée et vit dans sa voiture. Elle écrit «  Une vie entière peut basculer a cause d’une petite erreur. »

Une certain Taylor, américaine , avait elle aussi un petit ami à 14 ans, qui avait secrètement filmé leurs ébats … qu’il avait postée sur Pornhub “Le lendemain, à l’école, tous les élèves avaient les yeux vissés sur leurs téléphones et m’ont dévisagée quand je suis passée dans le couloir”, poursuit-elle en pleurant. “Ils riaient.” Humiliée et traumatisée, Taylor a essayé de se suicider deux fois.

Nicole, jeune anglaise filmée sous la menace a 15 ans, en a maintenant 19 et essaie depuis 2 ans de faire retirer ces vidéos par Pornhub. Elles le le sont, oui, quelques temps et sont republiées. Et Nicole écrit «Ces images resteront toujours en ligne. j’ai peur d’avoir des enfants et qu’ils voient çà. Pourquoi des vidéos qui me montrent quand j’avais 15 ans, obtenues sous la menace, pourquoi ces images de pédopornographie sont-elles continuellement repostées ?” L’an dernier, Nicole a envoyé à Pornhub ce message : “Vous devez améliorer votre système. […] J’ai essayé de me tuer plusieurs fois en voyant que mes vidéos avaient de nouveau été publiées sur votre site.”

Et les exemples sordides ne manquent pas. Il y a celles qui consentent a faire une vidéo pour leur petit ami,  celles qui ne se savent pas filmées,  celles qui sont filmées a leur insu aux toilettes ou dans des postures gênantes, et celles qui sont payées pour se laisser filmer.

Bref un business très rentable qui marche bien et  qui n’exclut ni les garçons, ni les enfants une véritable industrie du vice. Le porno a toujours existé mais Internet lui a permis  d’entrer partout et pour les jeunes garçons c’est une initiation a l’âge adulte! Actuellement, on estime le porno a 30% des données transférées par internet. Le site Inquisitr a calculé qu’en 6 ans, 1,2 millions d’années de vidéos porno avaient été visionnées sur les 2 plus gros sites spécialisés avec plus de 93 milliards de vidéos vues.

Il n’y a parait-il rien a faire contre ces géants. Pornhub est le géant des technologies qui, après Facebook et Google, a le plus grand impact sur la société au XXIe siècle. mais s’il n’était pas là, on écrit que les sites restants seraient encore pire et auraient encore moins de « morale »!!!! 

Alors que faire? mettre les jeunes en garde , oui, mais les ados d’aujourd’hui n’ont plus rien de commun avec ce que nous étions a leur âge. Tiens, il faudra que je parle un jour de mon adolescence de mes 12 à 19 ans au lycée et je suppose que çà fera bien rire

Écrire un commentaire

Optionnel