Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pornhub: article du New York Times traduit par Courrier International!

Je lis régulièrement Courrier international mais beaucoup d’articles sont réservés aux abonnés. Quand ce journal pense qu’il est indispensable de dénoncer un scandale, il nous le donne en intégralité. C’est ce qui s’est passé pour Pornhub, site porno canadien, le site le plus important du monde! Essayons de résumer l’article

Je savais que le porno c’était 1/4 des téléchargements de vidéos, que cette « « activité » détruisait de nombreux jeunes adultes mais je n’imaginais pas ce que j’ai découvert dans cet article.
Pornhub est le 10ème site le plus visité au monde, bien avant Netflix ou Amazon. Il reçoit 6,8 millions de nouvelles vidéos (  1,37 millions d’heures!) chaque années et n’en retire aucune. Il a bien des modérateurs mais le site ne veut pas en communiquer le nombre. L’un d’entre eux croit qu’ils ne sont pas plus de 80 a l’échelle mondiale. ( que peuvent ils bien faire????). De plus, Pornhub encaisse l’argent d’annonces publicitaires qui apparaissent près de 3 milliards de fois par jour
 Voici un florilège de citations concernant surtout des chiffres.

 «  Ce site est infesté de vidéos de viols. Il se fait de l’argent avec des viols d’enfants, du revenge porn, des images volées de femmes sous la douche, des contenus racistes et misogynes, des vidéos de femmes se faisant étouffer dans des sacs plastiques. En recherchant en anglais des mots-clés comme “filles moins 18” ou “14 ans”, on obtient chaque fois plus de 100 000 vidéos ».La recherche « 13 ans » génère 155 000 vidéos. Quand on tape “young Asian”, Pornhub propose 26 000 vidéos. Et certains« titres font frémir “Ado qui hurle” et “Suffocation extrême”.
« Quant à Google, il soutient des entreprises qui prospèrent grâce à des agressions sexuelles d’enfants. Le géant de la Silicon Valley propose en effet quelque 920 millions de vidéos pour une recherche “young porn”. Parmi les premiers résultats, une vidéo d’une “très jeune ado” nue, ainsi qu’une vidéo de Pornhub dont le titre est trop obscène pour être cité dans cet article.
En 2015, le Centre national pour les enfants disparus et exploités a reçu 6,5 millions de signalements de vidéos et autres contenus pédophiles ; en 2017, 20,6 millions ; en 2019, 69,2 millions.
Cette  année, en l’espace de trois mois, Facebook a supprimé 12,4 millions d’images liées à l’exploitation sexuelle d’enfants.1,36 million d’heures de nouvelles vidéos postées sur Pornhub chaque année,qui ne seront jamais retirées »

 Ces jeunes vont devenir adultes vouloir se faire une vie normales et toujours, des « malades » les visionneront  à 15 ans! Je trouve cela monstrueux. 
Or  Pornhub est fier de son rôle.Voici ce qu’écrit le Nex Work Times:

 « Pornhub se vante d’être la face joyeuse du porno, le site qui se paye un panneau d’affichage à Times Square et met à disposition des chasse-neige pour nettoyer les rues de Boston. Il fait des dons à des organisations qui se battent contre les inégalités raciales et se targue d’offrir gratuitement des contenus torrides pour aider les gens à supporter les confinements ».

A la fin de la semaine je parlerai des exemples cités dans l’article. C’est d’une tristesse infinie!

Écrire un commentaire

Optionnel