Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A méditer en cette fin d'année:"Et si c'était çà le bonheur!"

Santé Corps Esprit est une revue dirigée par Xavier Bazin, journaliste scientifique. Sa dernière lettre m’a semble si intéressante que je veux en  partager des extraits dans mon blog. « Et si c’était çà le  bonheur? » voila le titre! Comment et pourquoi notre civilisation n’apporte pas le bonheur… et quel moyen de trouver enfin le vrai bonheur!

Les réflexions de Xavier Bazin sont nées après un voyage en Tanzanie où il a rencontré les Massaîs, un des tout derniers peuples au monde à vivre selon les coutumes et traditions de leurs ancêtres – et cela, depuis des milliers d’années ! Semi-nomades, ils migrent chaque année au Kenya lorsque la saison sèche frappe la Tanzanie. Ils emmènent alors leurs troupeaux de vaches, chèvres et moutons… et, arrivés à destination, ils reconstruisent entièrement leur village.

Xavier Bazin fut accueilli par le fils du chef du village, qui le conduisit dans sa « maison », une sorte d’igloo fait de boue, de bouse de vache et de branchages. Et là ce jeune homme lui fit une confidence qui laissa Xavier Bazin sans voix, ce jeune MassaÏ etait diplôme de l’Université et avait  renoncé a la vie et au confort moderne pour retrouver la tradition massaÏ, les lois de la Nature. Il avait compris qu’en ville, le bonheur lui échappait complètement car la vie actuelle recèle 3 pièges: l’abondance,  la solitude et la vitesse

Avec l’abondance, on devient des enfants gâtés… qui n’arrêtent pas d’en réclamer davantage, qui trépignent de ne pas posséder ce que leurs camarades viennent d’avoir. Voilà pourquoi la course à l’accumulation des richesses ne conduit jamais au bonheur ! Car il y aura toujours autour de nous quelqu’un de mieux loti, que l’on pourrait jalouser.

La solitude ne favorise ni santé, ni bonheur!. Depuis 80 ans, des chercheurs examinent minutieusement le parcours de vie de plus de 700 Américains diplômés à la fin des années 1930. Chaque année, ils réalisent avec eux des interviews approfondies et examinent leurs bilans de santé. Leur conclusion est sans appel, de bonnes relations étroites amicales amoureuses nous maintiennent heureux et en bonne santé. C’est tout

A notre époque nos relations humaines s’éloignent, nos amis se trouvent sur Internet . Malheureusement, les « amis virtuels » que nous offre la technologie ne sont pas d’un grand secours. Rien ne remplace le contact face à face, yeux dans les yeux. Les nouvelles technologies sont à double tranchant. Car si vous n’y prenez pas garde, elles peuvent même vous entraîner dans le dernier grand piège de notre temps : la vitesse

Bruits de la ville, nouvelles technologies, notre esprit est sollicité et interrompu en permanence.Or la sur-stimulation de notre temps détraque notre attention et entraîne notre cerveau dans un tourbillon incessant. Il est alors incapable de fixer son attention… et c’est le meilleur moyen de le faire dépérir !

Alors que faire? 

- d’abord renoncer à l’accumulation de biens matériels dont nous n’avons pas besoin et jouir des plaisirs simples de la vie en y étant pleinement présent, réaliser qu’on n’a pas besoin d’avoir plus pour être heureux.

- ensuite s’entrainer a la sérénité. Habituer notre cerveau  au calme et à la satisfaction du moment présent. On arrive ainsi a la méditation qui réduit le stress, l’anxiété, les problèmes cardiaques, les douleurs chroniques, les troubles du sommeil… on ne compte plus les bienfaits de la méditation, prouvés scientifiquement maintenant

- et pour terminer éprouver de la gratitude. Au réveil, prenez quelques secondes pour réaliser la chance que vous avez. Vous auriez pu vous réveiller aveugle, sourd ou paralysé… mais non, votre cœur bat tranquillement, vous respirez sans difficulté, vous avez bien vos deux jambes, vos deux bras et une tête bien faite. Vous avez la chance d’avoir un toit au-dessus de votre tête. Vous avez l’eau courante, l’électricité à toute heure de la journée, un ordinateur qui vous permet de vous connecter à des informations passionnantes. Vous vivez dans un pays libre. Vous avez des yeux pour admirer la beauté de ce qui nous entoure.

Maintenant, allez un cran plus loin : soyez reconnaissant de tout ceci. Dites merci. Exprimez votre gratitude. La magie de la gratitude est de nous lier plus étroitement aux autres. Elle nous pousse à la bienveillance envers celui qui nous a rendu service… qui se sentira d’autant plus proche de vous qu’il recevra un « merci » !

Cultivez la simplicité, la sérénité et la gratitude… et vous verrez que l’amour sera décuplé dans votre cœur et celui de votre entourage. Et c’est bien cela, le plus important dans la vie.

J’ai voulu partager ce très beau message qui peut aider a se sentir mieux dans notre triste monde

Écrire un commentaire

Optionnel