Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2016

Cible des marchands d'armes en Amérique: les enfants de 4 à 12 ans

Donald Trump et les armes! On pourrait multiplier ses citations: «  Je me sens beaucoup mieux lorsque je suis armé », « si tout le monde avait une arme, on aurait de meilleurs résultats », «  les enseignants devraient tous être armés ».
Huit états américains autorisent d’ailleurs le port d’armes dans les universités!

Et pour quel résultats?… une fusillade de masse ( plus de 4 morts) a lieu en moyenne chaque jour. 355 en 2015 avec 36 800 personnes blessées et 12 191 tuées. De plus, les armes a feu sont liées à 25 000 suicides. On arrive a ce résultat inquiétant: un jeune de moins de 25 ans a plus de chance de mourir par balle que dans un accident de la circulation. Et depuis une dizaine d’années, on note une accélération de la fréquence de tueries, avec plus de 1000 fusillades en 3 ans.

Et maintenant, sans se cacher, la cible des marchands d’armes, ce sont les enfants de 4 à 12 ans! Pourtant plus de 3000 enfants sont tués chaque année, parfois par des tout petits.
- un enfant de 2 ans tue sa mère en prenant son pistolet dans son sac
- un enfant de 2 ans tue son père en appuyant accidentellement sur la gâchette
- un enfant de 4 ans tue une femme lors d’un barbecue familial
- un enfant de 8 ans tire dans la tête d’un copain de 8 ans
- un enfant de 11 ans tue une fillette de 8 ans
Et on pourrait continuer a égrener la litanie de ces morts voulus par la société américaine.
Il faut dire qu’aujourd’hui, en Amérique, un tiers des enfants habitent dans un foyer possédant au moins une arme. Deux millions d'entre eux vivent près d'une arme non sécurisée

Mais les marchands d’armes sont inquiets, l’homme blanc est vieillissant. Lobbyistes et services marketing du secteur doivent créer une « nouvelle génération de consommateurs » en ciblant… les 4-12 ans. Le marketing, c’est d’abord des produits : des gammes de pistolets aux couleurs de l’arc-en-ciel – mais roses, bien sûr, pour les petites filles – et des carabines allégées pour les petits des articles écrits « par les enfants, pour les enfants » dans le magazine Junior Shooters, magazine pour enfants financé par le lobby des armes à feu . NRA, l’organisation de promotion des armes à feu a sur son site internet,  un onglet « pour les moins de 8 ans” »
Car ose écrire ce même site « Avec un nombre de tireurs sur le déclin, il est crucial d’initier les enfants à ce sport le plus tôt possible »,
Et la publicités est prête a tout pour convaincre les enfants …. et leurs parents. Convaincre un enfant est plus facile que convaincre un adulte.

Ronan Chastellier, sociologue, auteur du « Marketing jeune  a écrit « Contrairement aux adultes, le mécanisme de persuasion d’un enfant ne repose que sur un seul levier : l’agrément »,« L’enfant ne distingue pas un dessin animé de ses publicités, pour lui ce qui est dit à la télé c’est la vérité », « Avant 8 ans, l’enfant ne comprend pas l’intention derrière un message », «  En trente ans, le nombre de chaînes diffusant des programmes qui sont destinés aux enfants a été multiplié par cinq » Résultat, « les enfants se sentent investis d’un pouvoir, d’une puissance qui repose beaucoup sur le chantage affectif : et cela peut fonctionner tant que les parents voient dans l’acte d’achat une manière de faire une démonstration d’amour et de tendresse », « Devant ce type de message, il y a manipulation de l’esprit. »
Voilà une vingtaine d’années, l’ Académicien Bertrand Poirot Delpech a écrit «  La publicité c’est le fascisme». Et chaque jour davantage, j’approuve cette phrase!

Mais il n’empêche que dans l’histoire des armes pour enfants, les parents américains apprécient. Dans les témoignages; un père a écrit: "My first rifle" pour ma fille de 7ans, et je ne peux qu'en dire du bien. Elle l'adore. Elle est toujours enthousiaste à l'idée de venir faire quelques cartons avec moi. Le nouveau stock de fusils roses est une excellente idée! Je le conseillerais à tous ceux qui sont intéressés »

.L’enseignante de CP que je serai jusqu’à la fin de ma vie est révoltée et indignée! Apprendre aux enfants à donner la mort, c’est la le niveau 0 de toute civilisation!

Les commentaires sont fermés.