Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2015

Un livre à lire " L'Islam contre l'islam" ( Antoinse Sfeir)

« Chaque fois que l'homme s'est senti supérieur à un autre, cela a abouti à une tragédie. Chaque fois qu'un clan, une tribu à convoité les biens ou les richesses d'un autre clan ou d'une autre tribu, cela a fini par un massacre.
Chaque fois que la force s’est exprimée, elle l’a fait au détriment de l'individu, des peuples et du droit ; mais chaque fois que le droit a voulu s'imposer, il s'est montrée impuissant face a la force. Chaque fois que l'homme dans l'histoire de l'humanité s'est pris pour Dieu où s'en est proclamé le porte-parole, ce fut la catastrophe. Rien n'a changé au cours des siècles .
La révolte arabe qui a déferlé sur le Moyen-Orient au début de l'année 2011, s’inscrit dans le cadre de cette confrontation généralisée ».

C'est par ces phrases que débute le prologue du livre « l’Islam contre l'islam » d’Antoine Sfeir. Est détaillée ensuite toute l’histoire de l’islam depuis la mort du Prophète en 632 et la question de sa succession. Près de 300 ans de guerres fratricides, la scission sunnites, chiites, branches connues et tant d’autres moins importantes. Théologie, tradition, loi musulmane et voie mystique, personne n’a été capable de s’entendre. Et depuis les années 900, çà n’a été que tensions et luttes entre toutes ces branches de l’Islam.

Mais c’est depuis les années 1980 qu’avec le salafisme sunnite ( et encore une seule branche du salafisme car il y en a 4 dont 3 pacifiques), les attentats, les combats, les soulèvements, les guerres se sont multipliés. L’occident n’y a pas compris grand chose, mais est il intervenu souvent et s’est enlisé parfois.

Pour ce salafisme guerrier la vie, la société doit être celle du temps de Mahomet, rien ne doit évoluer, rien ne doit changer et tout ceux qui s’éloignent de cette ligne doivent disparaître. Comme on est loin de l’idée du Dieu d’amour de paix et de tolérance des 3 religions du Livre!

Je plains mes amis, musulmans sincères, bien loin de ces dissendences, et mis trop souvent au ban de la société occidentale à cause de ces combats au nom, nous dit-on d’Allah et de la religion. Or, c’est une seule branche de l’islam qui veut imposer sa loi aux musulmans d’abord, au monde entier ensuite et pour y arriver, a choisi de commettre les pires atrocités.
Ah! il a raison Antoine Sfeir d’écrire dans ce ce livre: « Chaque fois que l'homme dans l'histoire de l'humanité s'est pris pour Dieu où s'en est proclamé le porte-parole, ce fut la catastrophe. Rien n'a changé au cours des siècles ».

Bien sur que rien ne change. Chez nous, la St Barthélémy a defenestré, décapité, assassiné plus de 5000 protestants à Paris et dans les villes françaises en 1572. Le pape Grégoire VIII en fut ravi ; il fit entonner un Te Deum au Vatican, frappa une médaille  et fit peindre une fresque en 3 éléments dans la Sala Regina, au Vatican, glorifiant ce grand événement. Cette salle est désormais fermée au public, mais les fresques sont toujours là.


 Plus que jamais, je me demande ce qui pousse des gens ordinaires à en massacrer d’autres au nom d’une foi ou d’une idéologie, comme le nazisme par exemple?

Dans l’article présentant le livre d’Antoine Sfeir, il était dit que « la lecture de ce livre devrait être obligatoire ». Pour l’avoir lu 2 fois, et annoté, je pense que ceux qui dissertent à l’infini contre les musulmans devraient lire, comprendre ... et réfléchir avant d’ouvrir la bouche. ou d’écrire.
Et je dois un grand merci a cet écrivain politologue qui a fait dans ce livre un réel travail de pédagogue.

Les commentaires sont fermés.