Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/11/2015

Hommage aux victimes de tous les attentats

J’aurai aimé entendre à la télé puisque c’est la machine a penser de toute une nation, des informations qui n’ont pas leur place dans nos « infos » ( sauf sur quelques radios qui ne font pas la grande écoute).
Penser aux morts de Paris, oui, manifester oui. Mais ajouter les victimes du Nigeria mercredi, du Mali, du Niger, du Tchad et du Cameroun, en 10 jours, plus de 200 morts! Ajouter ceux de Bamako hier et dire que le seul Boko Haram a tué plus de 20000 personnes en 6 ans et déplacé 3 millions de personnes en Afrique de l’Ouest.

Boko Haram, Daech et autres mouvements intégristes ont clairement l'intention de tuer tous ceux qui s'opposent à eux, croyants d’une autre religion, mais, avant tout et en grand nombre, Musulmans qui refusent de se soumettre à leur autorité. Ces mouvements se réclament en général du sunnisme, la branche majoritaire de l’Islam, et plus exactement du salafisme, qui revendique un retour à l’Islam des origines. Pourtant, les religieux sunnites qui ont refusé de faire allégeance à Daech ont été exécutés, tout comme les musulmanes qui ne partagent pas leur vision des choses.

Il faudrait dire aussi que dans le Coran, il est écrit que «  tuer une personne, c'est tuer l'humanité tout entière » (5:32), « que la persécution et le chaos sur Terre constituent des péchés plus graves encore »(2:217). Le Coran, comme nos Ecritures parle avant tout de paix, de justice. Mais il est vrai que les Textes des 3 religions parlent aussi de violences, souvent reflétant une vision de l’époque .

Tout ceci pour dire combien je suis choquée, combien j’ai mal quand j’entends tant de Français qui se disent «  de souche » assimiler islam et terrorisme. Heureusement l’attitude des Musulmans et de leurs imans a été exemplaire à l'occasion de ces attentats et des manifestations comme la marche interreligieuse de Bordeaux sont une raison d'espérer.

Il n’empêche que j’aurais aimé entendre la télé faire de la pédagogie, partir de l’histoire, expliquer et faire comprendre la genèse et la montée du terrorisme au lieu de surfer sur l’émotion et la colère… le rejet et la haine.
Mais faire « pleurer dans les chaumières » comme disait Eugène Sue, feuilletonniste de siècle passé ou «  vive le mélodrame ou Margot à pleuré » comme disait Alfred de Vigny, …. c’est bon pour l’audience! Et c’est ce qui compte avant tout dans notre monde de la communication!

Quant à moi, je vais me replonger dans le livre d'Antoine Sfeir: "l'islam contre l'islam", l'interminable guerre des sunnites et des chiites. Je l'avais acheté lors de sa sortie en 2013, lorsque la ville de Nancy lui avait attribué le "Prix Livre et Droits de l'Homme". Il m'avait passionnée et je m'étais promis de le relire en prenant des notes. Ces attentats m'en donnent l'occasion.

 "S'informer, c'est un devoir pour le Peuple", disait mon grand père, il y a bien longtemps, entre les 2 guerres. Je crois que c'est plus que jamais indispensable . Et il ajoutait souvent " Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son"

Les commentaires sont fermés.