Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas déconfinés ... mais un peu de liberté retrouvée!

Des l’annonce de la possibilité de faire du sport a 20km de chez soi, nous avons tracé sur la carte Michelin un cercle entourant la zone permise.... dont la Loire et ses merveilleux marais , nos lieux de prédilection.

Dès samedi 13h départ dans l’enthousiasme, il fait frais mais le soleil est radieux et la campagne splendide. Stupéfaction en arrivant dans les marais où souvent, nous sommes seuls humains en  compagnie de nombreux oiseaux.... et de ragondins. Aujourd’hui, au coin des chemins des voitures arrêtées, des marcheurs non loin, et des vélos en nombre ahurissant.

Comme nos concitoyens avaient besoin de retrouver la Nature! Pas un seul groupe, pas une concentration, mais des personnes seules, même de vieilles femmes, des couples et beaucoup de familles dont les enfants gambadent avec joie.

Au nom de quoi nous a t on privé de ce qui est le plus utile à notre forme physique et à notre moral? À qui peut on faire croire que le corona s’attrape en marchant, roulant dans la forêt ou au bord de l’eau avec ses proches?

Ce qui me navre c’est que la plupart des gens rencontrés ont un masque. C’est la loi? Moi, je dis ... la « connerie humaine ». J’ai entendu Michel Cymes dire qu’il portait un masque en milieu fermé, dans les rues passantes, jamais ailleurs. C’est le bon sens! Tous ces pauvres gens masqués respirant à petites goulées alors qu’ils pourraient oxygéner au maximum leurs poumons me semblent ridicules. Souvent dans les couples, les hommes sourient de toutes leur dents, les femmes n’ont pas de visage. Jusqu’ou peut on mener le monde par la peur? Et je terminerai par une anecdote personnelle:

Nous prenons le bac pour traverser la Loire, il est déjà tard, peu de monde et à l’arrière nous nous retrouvons avec un autre couple de cyclistes. Le distance entre les 2 couples au moins 5m , et 100m2 déserts autour d’eux. Je n’ai jamais accepté de mettre de masque dans ces conditions donc n’enfile pas le mien. Un marin vient de me rappeler à l’ordre.... pour obéir à la loi.

La loi? Je répète «  connerie humaine » et j’ai bien envie de lui déclamer l’article 35 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs».

Écrire un commentaire

Optionnel