Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2016

Tout connecter! est-ce bien prudent?

Ecouter les journalistes parler du monde futur devenu entièrement informatisé avec tout évènement, même le plus anodin de notre vie, transitant par notre smartphone ou un objet connecté, c’est entrer dans le monde merveilleux de l’avenir ou tout sera simple, radieux et où même la mort n’existera plus.
Mais lire les revues et sites techniques qui me passionnent ouvre d’autres perspectives moins réjouissantes. En l’espace d’un mois, j’ai découvert des choses bien insoupçonnées.

29 novembre: Mac Bidouille titre «  une faille de sécurité touche des millions de routeurs dans le monde » . Ce qui veut dire que des millions d’ordinateurs ont échappé au contrôle de leur utilisateurs. On les appelle alors des « machines zombies ». Le cybercriminel a accès à son contenu et ce qui y transite, mais plus grave il peut alors attaquer d'autres machines en dissimulant sa véritable identité, puisqu'il emploie celle du propriétaire de l'ordinateur. A cette date, il donnait l'exemple de Deutsche Grammophon qui avait été complètement paralysé

21 Octobre: C’est dans le Monde  que je lis « Une attaque informatique massive a paralysé une partie du Web, essentiellement aux Etats-Unis", En fin d’après-midi il y avait eu  2 attaques différentes. 
La première du type « déni de service », qui consiste à saturer un service de connexion pour le rendre inaccessible aussi longtemps qu’on le souhaite. La seconde n'a pas été expliquée mais elle a touché des sites parmi les plus importants de la planète. Twitter, Netflix, d’autres moins connus et le site du New York Times . M. Bonnenfant, directeur de produit français explique: « Ce qui est particulier dans cette attaque, c’est sa durée, qui est assez exceptionnelle. C’est très préoccupant, car ces infrastructures sont censées être les plus robustes »... « On peut se poser de grosses questions sur la robustesse de certaines ressources Internet dans les mois venir notamment à cause de l’Internet des objets . Le nombre de terminaux facilement accessibles augmente , ils peuvent être mobilisés à l’insu de leur propriétaire pour lancer des attaques. ». Pas très rassurant!

Et  je ne résiste pas au plaisir de raconter quel peut être le rôle des objets connectés. J’ai lu le 6 novembre une étude, menée par des chercheurs israéliens concernant les ampoules Philips Hue, ampoules intelligentes connectées au smartphone, qui seraient, disent-ils, "futures cibles des hackers"
Ils ont créé un “ver” informatique à l’aide d’un protocole peu connu et expliquent “Le ver se répand en sautant directement d’une lampe à ses voisines et l’attaque a rendu folles les lumières connectées d’un bâtiment ». Les chercheurs affirment n’avoir utilisé que des équipements bon marché du commerce. et concluent: “Ceci démontre une fois de plus la difficulté d’assurer une sécurité correcte même pour une grande entreprise qui utilise des techniques standards de cryptographie pour protéger un produit majeur”.

Ce sera tout pour aujourd'hui, mais j'ai accumulé tant d'exemples que je pense écrire 3 notes sur ce sujet. Je me demande si l'avenir tout connecté sera si radieux que çà!

Les commentaires sont fermés.