Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2016

Conseil d'Etat: le burkini ne peut être interdit... mais la folie continue!

Le Conseil d’Etat a annulé les interdits du burkini. Au nom de quoi aurait-il pu rendre un autre arrêté? Mais aucun doute, la polémique va continuer sans doute même s’amplifier. Sur fond d’élections présidentielles prochaines toutes les droites et certaines individualités vont se déchaîner, vont souffler un vent de "canicule"  pour transformer les braises de l’intolérance et du rejet en un incendie gigantesque, normal en cet été brulant.
C’est exactement ce que cherchent nos politiques, mais c’est aussi exactement ce que souhaite Daesh: une guerre civile! Dire la vérité, "on cherche à rendre impossible la vie aux musulmanes"...on ne le fera pas, mais c'est de l'hypocrisie d'invoquer  la laïcité et les bonnes moeurs!

75% des Français approuvent, paraît-il! Dans les "prétendants au trône", seul, Monsieur Juppé, je tiens à l’appeler « Monsieur » car il parle en Homme de raison, fait entendre une autre musique: " Il faut arrêter de jeter de l'huile sur le feu"

Et, pendant ce temps, le monde continue a se moquer de nous où à nous critiquer. J’ai continué hier à suivre la presse étrangère, je n’ai pas trouvé la moindre indulgence à notre « folie », çà devient même presque gênant! Il est vrai que les Français ont la réputation d’être persuadé de détenir seuls la Vérité.
Je viens de lire un article de Courrier International qui récapitule les extraits d’articles des journaux étrangers. Le découvrir peut permettre de réfléchir, je le mets en lien « Burkini, c’est çà, la laïcité »

Une initiative m’a bien plu, une journaliste russe, pour le journal « Moskovski Komsomolets » a tenté une expérience. Elle a acheté un burkini dans une des 30 boutiques qui en vendent a Moscou, et elle s’et rendue sur une plage de la Moskova près de Moscou.
Voilà quelques réactions:
- C’est votre droit, je suis contre la discrimination religieuse, lui répond un nageur.
- Je n’ai pas peur des musulmans, vous ne me gênez pas. Baignez-vous, nagez, ma petite, c’est bon pour la santé”, dit encore “une dame d’âge mûr”, regrettant cependant que le vêtement empêche de bronzer et d’“absorber assez de vitamine D”.
- La plage c’est pour tout le monde, renchérit une autre. Qu’on soit en jupe, sans jupe, en pantalon ou à poil, comme les nudistes.
- Les filles dansent sur les places en costume national aujourd’hui [Jour du drapeau russe], pourquoi ne pas considérer le burkini comme un costume traditionnel ?” suggère “gentiment” un nageur sortant de l’eau.

Elle remarque que ses concitoyens ne sont pas troublés par le burkini et que leurs réactions sont tolérantes et souriantes, mais elle trouve personnellement que ce vêtement est chaud, encombrant et incommode.

J’ai aussi relevé l’éditorial d’un journal du Qatar qui ironise que si le burkini ne respecte pas les bonnes moeurs, çà implique que les femmes doivent se déshabiller pour être correctes et pour avoir des moeurs conformes à l’éthique. Bien vu!

D’un journal conservateur espagnol: "L’interdiction du burkini n’est pas le résultat d’un consensus forgé par un débat éclairé. Elle est le produit d’une islamophobie nourrie par les attentats terroristes et d’une politique de stigmatisation soutenue par [des] maires aux idées courtes.”
Ce qui m’étonne, c’est que les journaux que j’ai cités dans mes notes, sont tous conservateurs…. décidément les Français ne vivent pas sur la même planète.

Je ne parlera plus burkini et pense qu’il faut passer a des sujets plus légers mais j’ai bien peur que notre pays continue a se déchirer. Et avec délectation!

unnamed_11.jpg

En attendant voici bien un dessin qui illustre ce que je pense, moi qui ai connu 1960. Le "Rhabillez vous " est devenu " Deshabillez vous "! 

Les commentaires sont fermés.