Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2015

Petites nouvelles de la Nature en décembre

4 décembre 2015, 14°, temps de rêve, doux et sans vent. Une petite balade à vélo le long et autour du canal de Nantes à Brest nous semble particulièrement indiquée!
C'est ainsi que nous parcourons près de 50km dans une campagne printanière, accompagné de chants d'oiseaux, non pas les cris d'hiver plutôt monocordes, mais des piaillements gaiement modulés. Passionnée depuis ma plus tendre enfance de botanique, je suis toujours à la recherche des humbles fleurs de nos campagnes. Et ce que je constate m'effraie un peu. Pauvre Nature malmenée par un réchauffement qu'il est difficile de nier maintenant.


Les dernières fleurs d'automne continuent vaillamment à fleurir, ce qui est normal puisque la température est douce. Les fleurs d'été ont poussé de nouvelles tiges et refleurissent. Bel exemple, les grandes marguerites émaillent une herbe tendrement printanière, pétales un peu .... chiffonnés mais bien dressées en haut de nombreuses tiges. Quant aux fleurs de mars, elles sont déjà là, paquerettes en tête! Et combien d'autres, moins connues, que je n'énumérerais pas et qui devraient dormir sous terre pour encore quelques mois.
Il suffit de lèver les yeux, pour découvrir le symbole de février, l'ajonc, qui partout illumine les haies de ses fleurs jaune vif. Un mimosa épanoui a cru aussi l'hiver fini et une épine noire a timidement ouvert quelques fleurs.
Quant aux haies taillées il y a si peu de temps, elles sont couvertes de nouvelles feuilles, d''un vert si tendre!
Et dans les jardins, tous les vivaces coupés à ras terre en novembre ont fait de nouvelles pousses, celles des valérianes ont déjà 10cm de haut.

J'ai envie de dire à toutes ces fleurs que ce n'est pas le printemps et les mettre en garde.


Le 17 novembre 2013, j'avais écrit sur mon blog l'histoire de mon "arbre extraordinaire", un pommier d'ornement, que j'avais photographié, superbe photo avec des feuilles rouillées et des jeunes pousses d'un vert éclatant, des pommes rouges et des fleurs épanouies sur un fond de ciel bleu. C'était très beau, les 4 saisons sur le même arbre. Hélas, j'ai dû le faire abattre cette année, il mourait branche après branche, ne s'étant jamais remis de son exploit!
Il y a 2° ce matin et toutes ces plantes ne résisteront pas si le froid s'installe. Comme je plains la nature de devoir s'adapter à ce réchauffement inédit.


Mais je ne pense pas que ce sujet retienne l'attention! Des fleurs , des insectes et des animaux en moins grand nombre, ça n'intéresse que 3,5% des Français. Et puis, c'est si agréable d'avoir chaud en décembre. Quelle Terre laisserons nous a nos enfants? Il ne semble pas que ce soit le sujet le plus important.

 

Les commentaires sont fermés.