Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2015

Pourquoi j'ai voulu interrompre mon blog

Je n'ai pas écrit ces derniers temps car j'ai envisagé de mettre fin mon blog.

Alors que je terminais un texte rédigé après une cinquantaine de km à vélo pendant lesquels j'avais constaté le désarroi de Dame Nature en ces temps de réchauffement climatique, j'ai reçu d'une amie le plus infâme des "torchons" fait d'une accumulation de "hoax" (bobards) nés sur le Net, d'une falsification et d'une amplification de faits réels, distillant un mépris et une haine des Musulmans en 1, des étrangers en 2, des chômeurs en 3, des pauvres, des assistés, etc...


Discours d'extrême droite bien conçu pour toucher là où ça fait mal, soigneusement rodé pour faire basculer tout un peuple dans le racisme irréfléchi.
Je reçois de plus en plus de ces écrits infâmes venant d'amis que j'estime, qui le plus souvent sont catholiques pratiquants, et ça me désespère! J'ai essayé de parler de journalistes honnêtes qui dénoncent ces mensonges et ces manipulations depuis longtemps, de citer des sources officielles, mais c'est simple, nous sommes tous sont des menteurs .... "de gauche" de préférence, ça "fait tendance" à notre époque.
C'est alors que j'ai pensé fermer mon blog qui est si loin du monde "normal"! Trop grand est l'abîme entre nos réflexions et nos espoirs, jeunes étudiants dans les années 50, quand nous pensions édifier un nouveau monde, fait d'égalité entre les hommes, d'accueil et de reconnaissance de L' Autre , et la réalité de ce XXI eme siècle où chaque citoyen ne rêve que de chasser celui qui n'a pas le bon profil, et chaque pays d'élever un mur pour l'isoler de ses voisins!


Il y a peu de temps, un Japonais de mon àge s'est suicidé affirmant publiquement qu'il ne pouvait vivre dans un monde qui avait "renié et massacré" tous nos espoirs de jeunes ayant subi la dernière guerre.
Je n'ai pas encore cette envie mais pense comme lui: les "très vieux" qui ont connu le nazisme, vécu la guerre et en ont subi les conséquences devraient se dresser comme un seul homme contre les idées d'exclusion véhiculées de nos jours. Or ce sont eux qui m'envoient des mails "torchons », qui adhèrent en nombre à ces idées de rejet, persuadés que tous les autres sont des ennemis, et que nous, Français, faisons partie de la "race" des êtres supérieurs.


Je voulais donc fermer ce blog! Car je me demande de plus en plus souvent ce que je fais encore dans ce triste monde où n'ont plus cours les valeurs que m'ont transmis grands parents et parents et qui sont toujours ma référence: compréhension, respect et accueil de l'Autre!

Que sera demain? Vivra-t-on une nouvelle guerre? Je le crois! D'ailleurs elle est déjà là, locale et mondiale et comme dit "notre" Pape François .... « dans un monde qui vit pour faire la guerre avec le cynisme de dire qu'il ne l'a fait pas!"

Ce matin, c'est drôle, le score du Front National semble sidérer journalistes et politiques: moi j'attendais pire. 44,6 millions de votants, 22,3 millions ne se déplacent pas, 6,6 millions ont voté FN et ça étonne tout le monde! Bizarre.
Il y a le désenchantement, les promesses jamais tenues, la politique politicienne qui atteint le niveau 0 de la civilisation, la mise en scène des attentats du mois derniers, surfant sur la sensiblerie sans expliquer le pourquoi, et la propagande FN, aussi parfaitement huilée que celle dont elle est issue.

Je constate une société tellement semblable a celle des années 37/38. Mes parents avaient lu "Mein Kampf" s'informaient et pensaient la guerre proche, mais la plupart des gens de mon petit village de 200 habitants, riaient de cette éventualité et enviaient les Allemands d'avoir un Hitler pour remettre leur pays sur le droit chemin. Leurs arguments, les mêmes qu'aujourd'hui sauf un! D'abord, il fallait supprimer les cocos ( ét oui, les communistes étaient les bêtes noires des "bons Francais", maintenant ils ont "disparu »), il fallait remettre tous les feignants français au travail, il fallait chasser les étrangers qui prenaient nos boulots ( Polonais ou Italiens), et s'y ajoutait la haine des Juifs qui volaient l'argent de la France et qui méritaient être punis!
Que disent ceux qui ont voté FN hier? La même chose, à la virgule près!

1938/40, pourquoi n'ai je pas oublié? sans doute parce que mes parents m'associaient à leurs conversations et estimaient qu'en cette période troublée , l'éducation de leur fille de 8/10 ans passait la compréhension de la différence, la tolérance et l'ouverture sur le monde!

L'espoir viendra-t-il de la jeunesse? La majorité des jeunes n'aiment pas ce monde; certains sont surs qu'ils vont tout changer, ils inventent des quantités d'alternatives passionnantes, associatives, collaboratives pour recréer du lien social et chasser ce matérialisme et cet argent-roi qui a tout pourri. Mais il leur en faudra du courage et de la ténacité pour ramer dans l'autre sens .

C'est le film "Demain" inspiré par les Colibris de Pierre Rhabi qui m'a finalement incité à ne pas désespérer et continuer. Et aussi une lettre du Professeur Joyeux qui va dans le même sens. Quant il a osé se dresser non pas contre la vaccination mais contre le fait d'imposer des vaccins multiples, chers et inutiles, on a parlé de lui en termes d'extrême droite. Or c'est par lui que j'avais connu l'esprit de Fez, festival des musiques sacrées du Monde, pour la paix, le respect des valeurs éthiques et spirituelles, la rencontre, le dialogue, la connaissance et l'accueil de toutes les religions. Aujourd'hui, après avoir analysé magistralement les causes de l'attrait des jeunes pour le djihadisme, il parle d'ouverture, de tolérance, d'accueil.


Je vais donc reprendre le fil de mon blog, dénonçant tout en gardant espoir et je publierai la note terminée sur une nature déboussolée ou toutes les saisons nous sont offertes, fleuries ensemble sur les bermes de nos routes! A ce sujet, pendant la Cop 21, il est bon de noter que seulement 3,5% des Français pensent que l’environnement est une priorité ( ils étaient 10,5% en 2007), alors que  27% sont surs que le terrorisme, la délinquance et l’insécurité sont LA PRIORITE. Nous en reparlerons

Les commentaires sont fermés.