Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Et si on parlait de la 5G!

Bien sûr on a déjà tout entendu à propos de la 5G, et malgré tant  de scientifiques qui demandaient  qu’on réfléchisse on est  en train de l’installer partout.. Mais ce qui m’a fait réagir c’est que j’ai trouvé un article qui explique la conception et  le déploiement de la 6G. C’est pourquoi j’ai eu envie d’en parler sur ce blog.

Quand on a un de ses proches électro sensible, et que l’on voit les difficultés que cela amène dans sa vie, on est fortement intéressé par tout ce qui concerne les ondes.

On nous a expliqué que toutes les précautions étaient prises et qu’on avait créé un observatoire qui  « permettra à tout citoyen ou élu de connaître les sites 5G et type de bandes de fréquences utilisées, ainsi qu’une cartographie par région. »

J’y suis allée et au decouvert un site tout près de chez des amis

On nous vend la 5G pour changer notre vie: qualité de la communication et de la navigation Internet, conversations téléphoniques de très haute qualité, vitesse de connexion exceptionnelle et objets connectés innombrables sur un seul et même réseau.

Je préfère faire mienne la citation du maire de Grenoble Éric Piolle « La moitié des 4% des émissions de gaz à effet de serre émise par le numérique, c’est le streaming. Un quart des vidéos qui sont regardées sont des vidéos porno. Évidemment, je fais un raccourci légèrement provocateur parce que j’aime bien ça, mais grosso modo la 5G, c’est pour nous permettre de regarder des films porno même quand vous êtes dans votre ascenseur »!

Ce n’est pas faux. Et il a ajouté «  on invente plein de trucs totalement inutiles pour notre vie quotidienne. Et on laisse plein de territoires qui n’ont pas accès au numérique. On ne peut pas être architecte ou entrepreneur et travailler dans une zone blanche, ça ne marche pas".

Et c’est vrai. Combien de fois ai-je remarqué qu’en France  j’avais le même réseau Edge  qu’au Niger quand je rejoignais les villages avec lesquels mon association travaillait le long du fleuve, à la frontière du Mali et du Burkina. Et combien de fois  je me suis connecté dans un village Français avec le réseau qui etait distribué par le service téléphonique.

Et bien c’est  un gros problème actuellement car à cause de la 5G, 4 000 foyers dans une quarantaine de départements, vont devenir, ou redevenir, des zones blanches.

Les bandes passantes utilisées seront squattées par les opérateurs pour la 5G. Dans un petit hameau de Bourgogne, « tous les gens du village ont reçu la même lettre, à deux ou trois jours d’intervalle, avec la même annonce d’arrêt d’internet à la fin du mois de décembre ». On leur propose .. le satellite beaucoup plus cher.

Et pour le moment çà ne semble pas vraiment au point. Un excellent article de 01net.com ( premiers tests de la 5G d’Orange) a testé le réseau Orange. Il conclut par ces mots. « Se déplacer de dix mètres est parfois suffisant pour diviser par dix la qualité du réseau. La 5G d’Orange est sensationnelle à courte-distance de l'antenne, mais perd en puissance ailleurs et n’aime pas l’intérieur »

On nous impose la 5G avec des forfaits de 80Go.... alors qu’on estime que 40 Go n’est utilisé que par les « accros » qu’il faudrait pour leur santé physique et mentale désintoxiquer.

Alors être déjà en train d’organiser l’arrivée de la 6G semble vraiment prématuré.

Écrire un commentaire

Optionnel