Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le vélo aujourd’hui!

À la fin du confinement de nombreuses villes, à tout les bouts du monde, ont privilégié le vélo. Ils en ont profité pour aménager des pistes cyclables provisoires, fermer des axes au trafic motorisé non résidentiel ou encourager leurs habitants à se déplacer en petite reine pour ...respecter la distanciation sociale. Alors qu’en France,  pendant le confinement le vélo a plus d’1km de chez soi était interdit!!! On peut chercher le logique!

Car on nous dit maintenant que le recours à la voiture individuelle est  une mauvaise solution, créant une congestion des villes et relançant la pollution atmosphérique!

Certains affirment même  que la pollution aux particules fines, issue notamment du trafic routier, augmentait la mortalité liée au coronavirus, (selon des chercheurs de l’Universite d’Harward) . Et peut être meme que ces mêmes particules pouvaient  transporter le virus. Mais que n’entend-on pas?

En Île-de-France, on a estimé même qu’il serait possible « de passer de 400 000 à 800 000 » personnes à vélo par jour.

Et voilà, nous sommes déconfines depuis un mois et la circulation a repris comme avant, la pollution sonore a repris son niveau maximum et la pollution atmosphérique est en train de retrouver son niveau inquietant.

Qu’en est il de tous ces vélos que les gens ont fait réparer? avec les 50€ du gouvernement ! Qu’en est- il de tous ces vélos, électriques surtout, achetés et lancés dans la circulation?

Certaines associations cyclistes offrent des formations d’1h1/2, la encore payées par le gouvernement , pour apprendre à rouler en ville.

Oui, qu’est-il?

Je roule dans un rayon de 50km autour d’Angers régulièrement depuis plus de 30 ans. Et je vois avec stupéfaction qu’il n’y a jamais eu autant de voitures sur les routes mêmes petites et avec des automobilistes de moins en moins respectueux des cyclistes. Enfin n’exagérons pas et ne généralisons pas, 90 à 95% des conducteurs sont encore corrects! Mais les autres?

La Prevention Routiere annonce un nombre record d’accidents depuis le déconfinement. Grands excès de vitesse, ignorance des stops et même des feux d’où augmentation du nombre de morts!

Je fais du vélo presque chaque jour et c’est ce que je remarque. De plus, les cyclistes sur les bords de chaussée sont des gêneurs. L’autre jour, sur la levée de la Loire, j’ai été frôlée 3 ou 4 fois par des autos dont les conducteurs ne voulaient pas ralentir... alors qu’une voiture arrivait en face!

J’ai alors pensé à tous ces gens qui reprenaient le vélo, pas trop sûrs d’eux, et qui devaient avoir si peur. Je connais beaucoup de mes vieux amis qui n’osent déjà plus rouler sur les routes.

Car en France il y a si peu de pistes correctes. Louvoyer entre des poteaux, des chicanes et ... des poubelles est courant, voir des pistes en ville s’arrêter brusquement et se retrouver avec des voitures de chaque côté est fréquent!

Si les communes n’aménagent pas des pistes correctes et si les automobilistes n’apprennent pas à partager la route, j’ai bien peur que l’engouement pour le vélo ne cesse brutalement.

J’ai passé 6 mois en 3 voyages dans les pays au nord du notre, alternant déplacement en CCar et découvertes à vélo. Je raconterai dans une prochaine note ce que j’ai vécu là-bas.

La France ne peut-elle donc pas suivre le modèle de ces pays où cycliste est un usager de la route privilégié et si souvent prioritaire!

Écrire un commentaire

Optionnel