Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2019

Oser comparer Macron à Hitler!

J’avais écrit samedi combien j'avais été choquée de voir  Macron caricaturé en Hitler. Je conseillerais bien à ceux qui ont fait cette comparaison de regarder aujourd’hui  lundi 14 janvier, à 22h15 le documentaire sur Arte « ma vie dans l'Allemagne d’Hitler » en 2 épisodes. Mais il y’a de grandes chances que je ne serais pas écoutée.

Ce sont des témoignages écrits d’Allemands exilés dans l’année 1933, un  documentaire impressionnant. Ce sont des histoires d'homme de tous âges, de toutes professions, de toutes conditions. Juifs (bien sur), communistes  et gens de gauche ( aussi) mais  protestants, catholiques, intellectuels aussi bien pédiatre ou  professeur, ouvrier ou pasteur., etc, homme et femme, jeunes et vieux

Certains se sont exilés mais combien ont terminé leur vie dans un camp. Mais oui, un camp de concentration! en 1933! Combien de Gilets Jaunes ignorent ou oublient que les camps de concentration ont été ouverts a l’arrivée d’Hitler au pouvoir.

Un exilé a écrit  : » Je veux noter pour mon fils afin qu'il puisse lire plus tard comment on nous a condamné à cesser d'exister »! Et oui, cesser d’exister.

J’ai pu sur Internet découvrir des extraits de ce documentaire. Certains témoignages sont glaçants: un exemple, un très jeune garçon 6 ans je crois,  dit a l ‘école que son papa n’aime guère les parades nazies… Pauvre homme qui  finira en camp de concentration!

Et il fallait si peu de choses pour s’y retrouver! 

Encore un exemple glaçant: les livres interdits avaient été brulés en autodafé. Le 10 mai 1933, des dizaines de milliers de livres sont brulés devant l’Opéra de Berlin et 21 autres villes. Mais il en restait chez des particuliers et si quelqu’un voyait que vous en aviez un dans votre bibliothèque et vous dénonçait, direction… le camp!

Nouvel exemple, les élèves d’une école devaient apporter une brosse et du savon pour nettoyer les tables et les chaises ou s’étaient assis des enfants qui avaient des Juifs dans la famille. 

Tous ceux qui n’adhéraient pas au nazisme « devaient être broyés »

Quant aux femmes parlons en! « La femme allemande ne doit pas être destinée à la science. iIl ne faut pas qu’elle fasse d’études car elle ne peut pas comprendre. Elle doit se consacrer à la famille et aux marmites » Sans commentaire.

Je pense que  les Gilets Jaunes doivent savoir ce qui s’est passé en Europe dans les années suivantes. 

Alors oser appeler Macron dictateur, le caricaturer en Hitler, et s’en délecter me parait déplacé et assez odieux! 

Écrire un commentaire