Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/09/2015

Viagra féminin? Le jeu en vaut il la chandelle?

 

Il y a peu de temps, j’ai lu que le Viagra féminin venait d’être autorisé sur ordonnance aux USA. Je savais que deux fois déjà il avait été interdit a cause les risques qu’il comportait. Ce psychotrope qui agit directement sur le cerveau, plus exactement sur les neurones du système nerveux central,  augmente les risques de vertige, de somnolence, d’ évanouissement, voire une tension très faible et des effets secondaires moins fréquents qui sont augmentés, quelquefois doublés, par la prise d’alcool et de pilule contraceptive!

Contrairement au Viagra masculin qui règle des problèmes mécaniques  au moment d’un acte sexuel, la pilule féminine ( Flibanserin) sera obligatoirement prise chaque jour!

Et de plus, selon la FDA, ( agence américaine des médicaments) pour un résultat a peine supérieur à un placebo!  8 à 13 % des femmes ont constaté une amélioration ( 7 a 10 pour le placebo). C’est que le désir  féminin est plus complexe et très  psychologique.

Ce qui m’a beaucoup amusé c’est qu’une étude pour l’augmentation des risques a été menée auprès de 2 femmes et de 23 Hommes. Bizarre!

Grosse campagne de communication, et l’affaire devrait marcher. Chaque femme va découvrir par une bonne pub qu’elle n’est pas normale et se précipitera sur un comprimé rose quasiment inefficace et …. qui peut être dangereux. Rose, bien sûr celui des hommes est bleu, théorie du genre oblige.

Mais est ce la peine d'exacerber son propre désir puisqu'il y aura un moyen simple d'être toujours satisfait! Avec quel partenaire idéal?  Un autre information m’a interpelée. Sur une de mes revues informatique l’autre jour une chercheuse affirmait qu’avant 20 ans on célébrerait des unions  humain/robot! J’ai alors voulu en savoir davantage, merci Google.

J’ai vu que la femme robot conjugue « technique et beauté », et que le « robot mâle était sexuellement supérieur à l’humain ». J’ai lu aussi que la compagne robote idéale pour ces messieurs sera programmée pour « être douce soumise, toujours prête pour le sexe et la vaisselle ». Alors çà ne m’étonne pas et la féministe que je suis depuis toujours, prolongeant en cela le féminisme de mes grands mères et de ma mère, s’insurge

Et bien voilà le problème est résolu : on épouse un robot, on le programme pour qu’il vous satisfasse pleinement sexuellement et le tour est joué  … plus besoin de pilule rose et bleu, 

 

Certains scientifiques y croient vraiment. David Levy.  spécialiste britannique mondialement reconnu de l'intelligence artificielle, a écrit:

 

« D'ici à 2050, les êtres humains tomberont amoureux et se marieront avec des robots humanoïdes. On sera capable de construire des machines qui nous ressembleront et reproduiront nos émotions : il deviendra quasi naturel de les aimer. C'est inévitable »… « Ce qui favorise l'état amoureux : le sentiment de proximité, la réciprocité, l'échange de récits sur son enfance, sa vie intime, l'apparence physique... Il est tout à fait possible de programmer un humanoïde afin qu'il reproduise tous ces éléments. Certaines personnes entretiennent déjà un lien affectif avec leur ordinateur ou leur smartphone, projetant sur leur machine des sentiments humains. Ces liens seront d'autant plus intenses que les machines revêtiront une apparence humaine. »… « Il suffira qu'un magazine féminin fasse un reportage sur les histoires d'amour avec les robots pour que les lectrices aient envie d'essayer. Les avantages seront nombreux : pas de maladies sexuellement transmissibles, pas d'infidélité, pas de grossesse… »

 

J’avoue ma stupéfaction, je ne verrai pas ce genre de mariage mais mon arrière petit fils aura 35 ans en 2050! Qu’en sera-t-il de la définition du vivant, de la conscience, de l’âme!

Les commentaires sont fermés.