Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2017

Encore merci au pape François pour ses écrits et ses paroles!

Deux infos aujourd'hui à propos du pape François . Le livre " Politique et Société, Pape François et Dominique Wolton" est paru hier. Pendant un an le Pape François a rencontré l'intellectuel français, Directeur de Recherches au CNRS pour une douzaine d'entretien sur tous les sujets de société.
J'ai déjà téléchargé ce livre sur ma tablette et je vais sûrement trouver matière à réflexions et des raisons d'espérer en l'Homme.
"François, le printemps de l'Evangile" voilà un autre très beau livre écrit par Frederic Lenoir et paru au début de l'année qui montre que ce Pape invite chacun à vivre selon les principes des Evangiles

Mais hélas, les catholiques ne l'apprécient pas tous , certains même lui refusant ce titre.
François arrive en Colombie aujourd'hui, la ferveur sera sûrement au rendez vous, mais les ultra catholiques se déchaînent. " Pape illégitime, faux Pape, faux prophète de Dieu, celui qui, selon la Bible octroie ses pouvoirs à Satan. "
Il faut dire que, chez une frange du catholicisme français, les critiques fusent aussi et on peut lire de virulentes critiques. Et le livre de Mario Politi, François parmi les loups" avait déjà alerté sur les difficultés à rapprocher l'église des problèmes de la société!

J'ai trouvé ce beau texte, prononcé par le Pape François après avoir reçu le Prix Charlemagne l'an dernier, prix décerné par l'Europe pour son engagement européen. Il devrait être approuvé, appliqué par tout être humain au nom de le religion pour les croyants, au nom de principes moraux pour les autres, pour aider à créer un monde harmonieux . Je crois même qu'il pourrait définir le socle de toute civilisation!

Voilà une partie de ce texte prononcé le 6 mai 2016
"Je rêve d’une Europe jeune, capable d’être encore mère : une mère qui ait de la vie, parce qu’elle respecte la vie et offre l’espérance de vie.

Je rêve d’une Europe qui prend soin de l’enfant, qui secourt comme un frère le pauvre et celui qui arrive en recherche d’accueil parce qu’il n’a plus rien et demande un refuge.

Je rêve d’une Europe qui écoute et valorise les personnes malades et âgées, pour qu’elles ne soient pas réduites à des objets de rejet improductifs.

Je rêve d’une Europe où être migrant ne soit pas un délit mais plutôt une invitation à un plus grand engagement dans la dignité de l’être humain tout entier.

Je rêve d’une Europe où les jeunes respirent l’air pur de l’honnêteté, aiment la beauté de la culture et d’une vie simple, non polluée par les besoins infinis du consumérisme .....

Je rêve d’une Europe qui promeut et défend les droits de chacun, sans oublier les devoirs envers tous."

Il n'y a rien à ajouter, mais hélas ce n'est qu'un rêve et pour l'Europe, dont trop d'habitants sont cantonnés dans l'égoïsme et l'individualisme et pour le monde dont la réalité se situe aux antipodes de ces principes.