Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2017

Me voici de retour... après 6 mois d'absence!

6 mois que j’ai abandonné mon blog! Je n'aurais jamais cru cela possible! Tous mes lecteurs habituels ont du penser que 85 ans était le bon âge pour déserter ou alors que j’étais morte.
Tant de choses se sont enchainées! d’abord une maladie qui, pendant 2 mois m’a éloignée de mes activités préférées et, ce temps de réflexion m’a amenée a me poser beaucoup de questions. Car si je n’écrivais pas, je relisais les notes de ce blog et me demandais à quoi et à qui il pouvait être utile?
Et puis il ne correspondait pas à ce que j’avais voulu, je l’aurai aimé positif et optimiste pour l'avenir de mes petits enfants

- A quoi bon disserter sur la marche du monde quand on ne peut peser sur elle ?
- Moi qui n’ai jamais voulu dire que « de mon temps c’était mieux » privilégiant le terme «  de mon temps, c’était différent » m’apercevais que les critiques pleuvaient et que la rubrique «  des raisons d’esperer » n’était pas bien riche.
- Il y a eu l’élection de Trump et la floraison de « fake news » élevées au rang de Vérité avec un climat de rejet et de haine qui s’installait. Tellement contraire à mes valeurs que je ne pouvais pas ne pas m’indigner!
- Enfin la campagne électorale française m’a découragée. Ou était la « Noblesse de la Politique pour le mieux être du Peuple » prônée par mon grand père paternel dans les années 1930/40? J’ai eu honte, honte de ce que j'entendais voyais et découvrais chaque jour.

Dans la Vie ( ma revue préférée moi qui suis agnostique ) l’éditorail de JP Denis parlait «  de concours de chiens enrubannés » et JC Guillebaud , avait intitulé son Bloc Notes… « Ils nous font honte » et citait une phrase d’un théologien méconnu du XIXème siècle « La différence entre le politicien et l’homme d’état est la suivante: la premier pense à sa prochaine élection, le second, à la prochaine génération ».

C’est alors que j’ai pensé qu’il serait temps de fermer ce blog, je n’avais jamais voulu qu’il refléte seulement mon indignation.
6 mois de silence, des tas de dossiers et d’articles en cours. Je n'avais que 2 alternatives, écrire mes notes pour moi dans une sorte de journal intime ou reprendre ce blog? Plusieurs ami(e)s m’ont incité à continuer.

Me revoici donc avec une nouvelle version de " A propos", une nouvelle "pensée du jour", une nouvelle citation pour "un livre, un jour...". Et a bientôt!

Écrire un commentaire